Une prière contre la violence au lycée de Kahani

violence
Prière Kahani
Le collectif des citoyens avait appelé à une prière devant le LEP de Kahani. La population n’a pas été nombreuse au rendez-vous. Le maire de Ouangani a accusé les grands élus de ne pas s'impliquer dans la lutte contre la violence scolaire. 
©mayotte

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live