Retour timide des mamans brochettis

société
Brochettes
Les brochettes refont leur apparition. Ces lieux de convivialité et de restauration étaient, eux aussi, soumis à l'interdiction de servir pour cause de Coronavirus.
Les brochetteries sont une véritable institution à Mayotte. Elles occupent une grande place dans la restauration rapide. Une cuisine simple composée de grillades et de fritures.
Les "mamans brochettis" avaient dû fermer dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid 19.
Il est vrai qu’en général ces "cantines de rue" se tiennent dans des lieux assez exigus et les clients s’assoient côte à côte, pratiquement épaule contre épaule. Très difficile donc d’y faire respecter les règles de distanciation physique.
Des points brochetties ont beaucoup de succès notamment ceux situés aux deux descentes de la barge en Grande et en Petite Terre.
Il existe cependant des brochetteries, bien aménagées, devenues des rendez-vous incontournables de Mamoudzou et de ses alentours. La brousse n'est pas en reste comme à Mgnambani.
Une reprise qui était très attendue par des clients qui y trouvent de quoi manger pour quelques sous. Ce n'est pas de la grande gastronomie mais ces tables purement locales sont assiduement fréquentées par les nombreux travailleurs qui n'ont pas les moyens d'aller dans les nombreux restaurants de la place, ni de repartir à la maison à la pause méridienne. De nombreux élèves en ont fait leurs cantines. Toute cette clientèle est donc revenue.