Rivo Rakontondravelo : « On ne comprend pas que le ministre ne vienne pas chez nous »

zakweli
Rivo Rakotondravelo, secrétaire du syndicat enseignant SNUI-FSU
Rivo Rakotondravelo, secrétaire du syndicat enseignant SNUI-FSU ©Mayotte la 1ere
Rivo Rakotondravelo, secrétaire du syndicat enseignant SNUI-FSU, était l’invité de Zakweli ce mardi

« C’est vraiment décevant de la part du ministre de l’Education. On ne comprend pas qu’il aille à la Réunion sans faire ne serait-ce qu’un petit crochet chez nous » déplore Rivo Rakotondravelo, « il faut qu’il vienne voir, qu’il comprenne ce qui se passe ici ! ».

« Il y a plein de revendications que nous comptions lui porter » dit le leader syndical : « le manque de salles de classe, les problèmes de salaire, et la reconnaissance de l’ancienneté de service pour la retraite ». Rivo Rakondravelo rappelle le souhait des professeurs de voir leur indexation portée « au moins à 53% comme la Réunion ». Selon lui, « de plus en plus de collègues demandent à partir vers la Réunion ».

Rivo Rakotondravelo commente aussi « l’opération île morte » et la fermeture des écoles par les maires : « je ne porte pas de jugement, il fallait bouger, faire réagir ».

Rivo Rakotondravelo, secrétaire du syndicat enseignant SNUI-FSU, était l’invité de Zakweli ce mardi