Bihaki Daouda est cadre stratégique à la CSSM, à 44 ans, il succède à Andhanouni Said

fonction publique chirongui
Bihaki Daouda
Le maire de Chirongui, Bihaki Daouda ©Ilona Youssouffa
Suite à la destitution d’Andhanouni Said condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts, le conseil municipal s’est réuni ce mardi au pôle culturel de Chirongui

On connaît désormais le nom du nouveau maire de Chirongui. Il s’agit de Bihaki Daouda

Il aura fallu un tour de scrutin à Bihaki Daouda pour être élu à la tête de la mairie de Chirongui. Les 29 conseillers municipaux ont tranché avec 17 voix contre 12. Lui qui est cadre stratégique à la caisse de sécurité sociale de Mayotte, à 44 ans, il succède à Andhanouni Said écarté par l’affaire de détournement de fonds publics et de prise illégale d’intérêts. Acclamé, embrassé et décoré de colliers de fleur, le nouveau maire ne cache pas son émotion.

Des soutiens grâce auxquelles il prend désormais la mesure de sa nouvelle fonction. Dans son discours inaugural, ses premiers mots se sont adressés aux administrés de la commune, il a annoncé d’emblée que les chantiers sont nombreux. Du côté de l’opposition on salue cette victoire.

En plus de l’élection du nouveau maire, la séance s’est achevée avec la nomination des 8 adjoints selon leur domaine d’action. Avec son équipe, Bihaki Daouda entend dans un premier temps dresser un état des lieux de la commune.