mayotte
info locale

Première journée d'accès au droit pour le CCAS de Chirongui

social Chirongui
CCAS
La présidente du CCAS et maire de Chirongui Hanina Ibrahima (avec le micro) ouvre la journée de l'accès au droit ©Faïd Souhaïli
Comme partout à Mayotte, le centre communal d’action sociale de Chirongui est souvent l’instance où tous ceux qui sont en difficulté viennent taper à la porte en premier pour avoir de l’aide.
Les aides sont sont là, mais les bénéficiaires ne le savent pas tout le temps. C’est pour cela que le CCAS de Chirongui a convié ses partenaires et les usagers à une journée de l’accès au droit ce samedi 12 octobre à la MJC de Miréréni. Une manière pour ce CCAS, créé il y a seulement 4 ans, de mieux coordonner l’action sociale.
CCAS
Environ 2000 personnes viennent chercher de l'aide tous les ans au CCAS de Chirongui ©Faïd Souhaïli
Pas facile de s’y retrouver entre les différentes structures d’aides, les montages de dossiers administratifs quand on est en difficulté sociale. La journée d’accès aux droits, est une aubaine pour tous ceux qui veulent faire valoir leurs droits.
Sayra Mohamed, vice-présidente de la FMAPAR, la fédération mahoraise des associations de personnes âgées et de retraités insiste sur l'importance de s'informer.  

On a les informations pour monter un dossier de soutien à domicile. Tout ça permet à tout le monde d’avoir des informations utiles.

Plus de 10 structures ont répondu à l’appel du CCAS de Chirongui 

L’objectif est de mieux se connaître et d’être plus efficace pour Hanima Ibrahima, maire et présidente du CCAS de Chirongui. 

Comment intervenir ensemble, en complémentarité sans faire de doublon ? C’est-à-dire que je ne vais pas faire la même chose quand l’autre le fait. Mais si on le fait ensemble, dans la complémentarité, ça ne peut être que bon pour l’usager. 

Et la présidente l’a promis. Cette journée en appellera d’autres et elle espère que les stands seront encore plus nombreux dans les années à venir.
 
Publicité