Taslima Soulaimana : « Les électeurs ne font pas assez confiance aux femmes »

journée internationale des droits des femmes
Taslima Soulaimana
©Mayotte la 1ere

La Directrice Régionale aux droits des femmes, Taslima Soulaimana, était l’invitée de Zakweli ce lundi 8 mars.

Selon elle, « l’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas encore réelle ». « On dit souvent que Mayotte est une société matriarcale où les femmes domineraient, ce n’est pas forcément vrai. Je dis plutôt que c’est une société matrilocale dans le sens où la femme est certes propriétaire du logement où elle héberge son mari, mais elle reste soumise à une organisation sociale patriarcale ».

Taslima Soulaimana en veut pour preuve le faible nombre de femmes en politique :

Lors des dernières municipales, il y avait des femmes candidates mais elles n’ont pas été élues. Les électeurs ne font pas assez confiance aux femmes.

L’histoire de Mayotte a montré l’importance du rôle des femmes, comme les « chatouilleuses » qui se sont battues pour la départementalisation « mais ensuite elles sont retournées s’occuper de leur foyer ». Pour Taslima Soulaimana, il reste beaucoup à faire dans l’éducation, notamment pour éviter « les grossesses précoces encore trop nombreuses ».

Les Outre-mer en continu
Accéder au live