publicité

Un jour d'éclipse à Mayotte

Mayotte étant à plus de 95% musulmane, des prières ont été organisées dans les mosquées .Les croyants ne veulent pas s' attarder sur les explications scientifiques . Ils demandent à Dieu de les épargner de tout grand danger que peut représenter l'éclipse.

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le

 

Prières dans les mosquées de Mayotte

La prière de l' éclipse n'est pas obligatoire mais recommandée. Elle se fait en 2 cycles autrement dit en 2 rak'a.

La récitation du Coran à cette occasion doit être longue et doit s' étendre sur toute la durée de l' éclipse afin d' obtenir la protection de Dieu.

Cette journée de l' éclipse du 1 septembre 2016 a révélé également qu' à ce niveau, les  mentalités ont beaucoup changé dans la société mahoraise. La plupart des habitants ont vaqué à leurs occupations habituelles surtout que l' éclipse n' était pas totale.

L' évolution des générations et de la société dans ce domaine se révèle dans les témoignages suivants :

Mahamoud : 35 ans

" La vision de l' éclipse d' aujourd'hui ne m' a fait aucun effet , rien du tout. J'ai déjà vu des éclipses à Anjouan. A l' époque, on avait très peur et on faisait la prière. On nous disait que c' était la fin du monde. On était paniqué. Finalement, aujourd'hui, je l' ai vécu avec moins de stress. "

BEN : 30 ans

C'est la deuxième fois que je vois l' éclipse. Je me rappelle que la première fois j' étais petit, j' étais très excité de voir ça. Aujourd'hui, c' était impressionnant même si l' éclipse n'était pas totale non plus. Depuis 10 heures, j' ai vu la lune passer devant le soleil, au début ça ne faisait pas grand chose mais à 12:32 on voyait vraiment que ça s'est vraiment assombri.

MAIS CE QUI M' A LE PLUS MARQUE : c'est le fait qu' il ni y avait pas assez de lunettes pour tout le monde sur l' île et qu' on voyait les gens se regrouper et se passer les lunettes pour observer l' éclipse à tour de rôle. C' était super bien. Il n' y a eu que 30.000 lunettes sur Mayotte mais il y a presque tout le monde qui a vu l' éclipse."

Johnson : 50 ans

"Aujourd'hui, on voit l' éclipse à moitié. J'en avais vu à Bordeaux il y a 10 ans. La différence, c'est que là, aujourd'hui, elle n'est pas totale. a Bordeaux, c' était total. On ne voyait rien mais aujourd'hui à Mayotte, il faut vraiment des lunettes pour voir quelque chose. Ce qui se passe actuellement, ce n' est pas l' éclipse. Nous on espérait une éclipse totale, qu' à midi, il n' y ait plus d' éclairage mais là aujourd'hui, c'est comme une journée normale."

Au lycée Younoussa Bamana à Mamoudzou, espérant trouver des rassemblements d' enseignants et d'élèves pour une observation en groupe une lycéenne, indique qu' on leur a remis des lunettes et que chacun peut aller regarder l'éclipse de chez lui.

En revanche, l' école de rue créée pour les mineurs isolés non scolarisés de Mayotte,  par l' Association " Le Village d' Eva" a réuni  plus de 200 de ses élèves à la plage de Hamaya au nord de Mamoudzou pour une animation pédagogique autour du phénomène de l' éclipse. L' émerveillement se lisait sur les visages des enfants devant cet "accouplement de la lune et du soleil" selon Samir, un des élèves de l'école de rue. 

Emmanuel TUSEVO DIASAMVU ET DANIEL ABDOU.

La Voix De l'Enfant
La première école de rue pour la prévention de la délinquance à Mayotte.

https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/2015/08/18/la-premiere-ecole-de-r...

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play