Vanessa Miranville : « Soyons solidaires dans l’Océan Indien »

zakweli la possession
Vanessa Miranville

La maire de la commune de la Possession à la Réunion, Vanessa Miranville était l’invitée de Zakweli ce mercredi.

L’élue écologiste réunionnaise a signé un appel commun avec le maire de Mamoudzou Ambdilwahedou Soumaila face à l’urgence sanitaire. Tous deux demandent une mise à niveau rapide des équipements sanitaires à Mayotte et un rallongement de la piste de l’aéroport de Pamandzi pour permettre les évacuations sanitaires directement vers la métropole. « Il faut être solidaires dans l’océan indien ! » dit Vanessa Miranville. « La dignité commence par la santé, chacun a droit a des soins selon les capacités de la France ».

« J’ai déjà enfilé la tenue traditionnelle des femmes mahoraises »

La maire se démarque des réactions négatives des Réunionnais et ce certains de leurs élus vis-à-vis de la venue des Mahorais à la Réunion : « Il n’est pas facile de faire accepter cette solidarité. Certains ont toujours peur de ceux qui viennent de l’extérieur. « Pour moi un Mahorais est un Français, ce n’est pas un immigré. Ce serait la même chose que de se demander si un Métropolitain est un immigré chez nous ». A la Possession, nous essayons de casser ces barrières ». « J’ai déjà enfilé la tenue traditionnelle et joué de la musique avec les femmes mahoraises. Le partage est important ! »

La coopération aussi avec Ouani à Anjouan

Vanessa Miranville souligne que la coopération entre sa ville et Mamoudzou est déjà ancienne. Mamoudzou peut s’inspirer de la création d’un éco-quartier à la Possession « où on pourra se passer de la clim ». La Possession coopère également avec la ville de Ouani à Anjouan : « Nous avons travaillé ensemble, Mamoudzou et la Possession, pour rénover le réseau d’eau potable de Ouani . La coopération directe est beaucoup plus concrète et efficace ».