Wutadjiri : Les tortues vertes à Mayotte

wutadjiri
Les tortues vertes sont la plupart du temps observées à Mayotte durant leur phase d’alimentation, lorsqu’elles accèdent au platier et aux herbiers.

A Mayotte, le quotidien des tortues vertes est très souvent rythmé par la marée. A marée haute, elles ont accès au platier et vont se nourrir plusieurs heures sur les herbiers. Mais lorsque la marée redescend et ne permet plus l’accès au platier, les tortues se dirigent alors vers des zones de nettoyage et de repos Ces sites se trouvent le plus souvent sur des zones effondrées du tombant de 3 à 5 mètres de profondeur. Les tortues y retrouvent de petits poissons, des labres et des chirurgiens qui vont se nourrir en déparasitant leur carapace. Cet échange de services réciproques, déparasitage contre nourrissage, s’appelle du mutualisme. Après ce moment de nettoyage, il est fréquent de voir les tortues marines s’abriter dans un trou, organiser leur couchage pour des mouvements de leurs pattes, et somnoler en apnée pour plusieurs heures de repos. Ces phases de nettoyage et de repos sont essentielles à la vie des tortues marines dans notre lagon.

Raima Fadhul

61b198ae78eab_dsc-4437.jpg
Tortue verte ©MARC ALLARIA

Les tortues vertes sont la plupart du temps observées à Mayotte durant leur phase d’alimentation, lorsqu’elles accèdent au platier et aux herbiers.

Mais par marée basse, lorsque le platier devient inaccessible, que font-elles ? C’est la question que nous nous sommes posée.

Nous les avons donc suivies lorsqu’elles quittent le platier et avons filmé des phases de vie moins connues de leur quotidien.

Filmées sous des attitudes différentes, elles nous révèlent ainsi des phases de nettoyage et de repos tout aussi essentielles à leur vie dans le lagon que peut l’être leur phase de nourrissage.