Dominique Theophile relance l'idée de la venue en Guadeloupe des médecins Cubains

coronavirus
Les médecins cubains
Au plus fort de la crise pendant le confinement, il avait fait voter un amendement pour permettre la venue en Guadeloupe de médecins ayant des diplômes hors Union européenne, Dominique Théophile réitère sa demande pour conforter le système sanitaire en Guadeloupe
C'est la situation de saturation du CHU qui a incité le Sénateur Dominique Théophile a reprendre sa plume pour écrire à nouveau au Ministre de la Santé afin d'obtenir que l'ARS Guadeloupe accepte la venue de praticiens ayant des diplômes hors Union européenne, notamment, des médecins Cubains.
L'amendement à l’article 71 de la loi relative à l'organisation et à la transformation du système de santé adoptée en juillet 2019 avait donné le droit aux agences régionales de santé, en particulier celles de Guadeloupe et de Martinique, d’autoriser la venue de certains médecins, chirurgiens-dentistes ou sages-femmes ayant des diplômes hors Union européenne.
Or, si la Martinique accueille depuis le mois de juin, une quinzaine de médecins cubains, l'ARS Guadeloupe n'a jamais mis à profit cette opportunité. Devant la situation actuelle du CHU de la Guadeloupe, Dominique Théophile à tnu à rappeler que :

« Le principe de précaution nous impose de mobiliser l’ensemble des leviers disponibles »..


Une prise de position à laquelle l'ARS Guadeloupe a immédiatement réagi. Elle s'inscrit en faux en rappellant les actions qu'elle a elle-même mise en oeuvre dans le cadre de cet amendement. 
L'ARS Guadeloupe confirme que :

 tout est mis en œuvre pour apporter des renforts aux établissements de notre territoire mais que cela ne peut en aucun cas se faire sans garantie de la qualité de prise en charge.

Réaction de l'ARS Guadeloupe

Un échange qui intervient alors même que l'ARS Guadeloupe a déclenché le plan ORSAN pour mobilisé tous les moyens du territoire dans le cadre de la lutte contre la pandémie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live