publicité

19 ans et futur pilote d’hélicoptère de l’armée

Yendi Seigner a été sélectionné pour devenir officier dans l’armée de terre en qualité de pilote d’hélicoptère. Au terme d’un long processus de tests de sélection qui aura duré un an, il a signé, la semaine dernière, son contrat d’engagement.

© NCla1ere/William Lecren
© NCla1ere/William Lecren
  • William Lecren (CM)
  • Publié le
Yendi Seigner, 19 ans, affectionne les airs. Passionné depuis son enfance d’aéronautique, il va devenir le premier officier sous contrat pilote dans l’armée de terre. Une fierté pour ce fils de militaire qui était parachutiste au Rimap de Plum.
C’est pour lui, un rêve qui devient réalité.
Yendi Seigner signe son contrat sous l'oeil du Haut-Commissaire de la République Thierry Lataste et du général Thierry Marchand, commandant supérieur des Forces Armées de Nouvelle-Calédonie. © NCla1ere/William Lecren
© NCla1ere/William Lecren Yendi Seigner signe son contrat sous l'oeil du Haut-Commissaire de la République Thierry Lataste et du général Thierry Marchand, commandant supérieur des Forces Armées de Nouvelle-Calédonie.

Le premier recruté en Nouvelle-Calédonie

Titulaire d’un baccalauréat scientifique obtenu au Lycée du Grand Nouméa, Yendi Seigner ne se destinait pas aux grandes écoles d’ingénieurs. Très vite, il se rend compte qu’il peut allier le monde militaire à sa passion, devenir un jour pilote d’hélicoptère.
Il s’oriente donc vers l’Aviation Légère de l’armée de terre.

Après avoir signé son contrat d’officier, Yendi Seigner suivra une formation de 4 mois à l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, avant de rejoindre l’école de Dax où il passera son brevet de pilotage.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play