nouvelle calédonie
info locale

Fonction publique : grève générale le 15 novembre

social
La Fédération des fonctionnaires a décidé de lancer un mouvement de grève générale pour dénoncer " l’inaction du gouvernement" qui ne vient pas en aide à une fonction publique calédonienne en danger.
"On nous avait promis de grandes réformes, tout est tombé à l’eau" a lancé David Meyer, le secrétaire général de la Fédération des fonctionnaires.

Le gouvernement de Nouvelle-Calédonie est la principale cible du syndicat, qui a d’ailleurs souligné que personne n’a officiellement en charge le secteur de la fonction publique au sein de l’institution. Lassé de la "guéguerre politicienne", le syndicat veut alerter les élus calédoniens sur la situation des fonctionnaires, avec le non respect des règles de base, notamment en matière de recrutement de personnels, des pratiques courantes qui mettraient en danger l’ensemble d’un système déjà fragilisé.

Selon le syndicat, trop de dossiers urgents sont restés au fond des tiroirs du gouvernement, comme l’application homogène des régimes indemnitaires quelques soient les collectivités concernées, la suppression des limites d’âge d’accès à la fonction publique et des concours internes ou encore la mise en place d’un véritable statut d’agent public. "La fonction publique est en grand danger" a insisté David Meyer, qui avant d’envisager de négocier sur les mesures de sauvegarde de la CLR (Caisse Locale de Retraite) a demandé que soit réglée la question délicate sur l’augmentation des cotisations patronales.

En visant principalement l’actuel gouvernement de Nouvelle-Calédonie, la Fédération des Fonctionnaires pourrait être soupçonnée d’être manipulée par Calédonie Ensemble qui veut provoquer la chute de l’institution, mais le syndicat s’est justifié fermement, en expliquant que la décision de lancer un mouvement de grève générale pour le 15 novembre a été prise bien avant l’annonce choc de Calédonie Ensemble.
Publicité