13e rallye international de Nouvelle-Calédonie: Gaurav Gill double la mise

sports mécaniques
Rallye international 2013 fin
©NC 1ère
L’Indien Gaurav Gill s’est imposé ce weekend pour la seconde fois consécutive dans le rallye calédonien et il a pris la tête du championnat Asie Pacifique. Les abandons et la mauvaise météo qui a contraint les organisateurs à annuler 6 des 17 spéciales, ont pimenté l’épreuve.
Une véritable hécatombe: c’est ce qui ressort de cette épreuve malmenée par une météo capricieuse. Les Calédoniens n’ont rien pu faire pour contrer la domination sans partage de l’Indien qui s’était déjà imposé ici l’an dernier. Sur sa Skoda S 2000, il a managé sa course de main de maître, alors que son coéquipier de l’écurie Skoda Fabia, Esapekka Lappi, a dû abandonner sur problème mécanique.

Les spéciales de Gadji, Tontouta et Tomo ont offert un parcours très varié pour les pilotes et quelques belles sensations au public, mais une fois encore, 28 pilotes ont pris le départ de la course, et 15 seulement ont terminé.
Dans l’épreuve internationale, aucun Calédonien n’est allé au bout, seul Emmanuel Guigou, associé à Philippe Blanche dans le team Visa, a pu tirer son épingle du jeu. Le pilote métropolitain vient régulièrement dans le pays pour disputer les rallyes.

La surprise est plus nette dans le rallye national,  on attendait Alexis Barbou, grand favori de l’épreuve avec Isabelle Verrier, mais il a cassé lui aussi, laissant le champ libre à un revenant, Eugène Creugnet. Ce dernier avait arrêté la compétition depuis 5 ans, il effectue un retour gagnant sur les pistes en terre, et vise du même coup le titre dans le championnat local.

La prochaine épreuve se déroulera à Poya le 8 septembre prochain.

Le résumé de ce 13e rallye international de Nouvelle-Calédone avec Nathacha Cognard,  Christian Favennec et Bernard Caba.

Tout l'actualité sportive, c'est dans le Mag des Sports à 20 heures ce lundi soir.