publicité

Gouvernement: une augmentation de 150 francs cfp par kilo pour venir en aide à la filière porcine

Le prix de la viande de porc n' a pas évolué depuis 1997, pour répondre aux inquiétudes des éleveurs en difficulté,  le gouvernement propose une aide qui sera en grande partie financée par la Nouvelle-Calédonie.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Par Angela Palmieri avec Sylvain Duchampt
  • Publié le , mis à jour le
En 2012, 19500 porcs locaux ont alimenté le marché, un chiffre insuffisant pour répondre à la demande, il faut donc avoir recours à l'importation pour alimenter le marché calédonien, en moyenne 350 tonnes par an.
 
80% des éleveurs de la filière porcine ont du mal à joindre les deux bouts et contrairement aux céréales dont le prix a grimpé de plus de 95% en cinq ans, la viande de porc n'a eu droit à aucune augmentation depuis 16 ans!
 
Suite aux revendications des éleveurs qui ont tiré la sonnette d'alarme, le gouvernement a donc proposé ce mardi de revoir à la hausse le prix du porc, 150 francs cfp de plus par kilo. 
 
Une aide qui sera financée en grande partie par la Nouvelle-Calédonie, le consommateur calédonien ne déboursera que 25 francs cfp supplémentaires par kilo de porc.
 

Interrogé par Jean-Paul Treuil, les précisions d' Harold Martin, président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie.

Filière porcine nc


Cette mesure devrait donc permettre au secteur de sortir la tête de l'eau, mais elle devra être votée par le congrès de Nouvelle-Calédonie pour être effective.
 
Le président du congrès assure que les marges des bouchers seront encadrées pour éviter toute inflation tout en annonçant dores et déjà qu' il est probable que le prix de la viande de porc soit une nouvelle fois revue à la hausse en 2014.

Sur le même thème

  • agriculture

    Agritour s'est arrêté à Poindimié

    Agritour est passé par la tribu de Bayes, jeudi. Un événement organisé par la Chambre d’agriculture de Nouvelle-Calédonie avec ses partenaires, pour accompagner et encourager les habitants, ainsi que les acteurs du secteur, en informant sur les techniques et les aides. 
     

  • agriculture

    Fruits et légumes: les acteurs de la filière se rencontrent à Port-Laguerre

    C'est une première, avec l'ambition de créer une cohérence pour la filière. A l'initiative de l'Interprofession fruits et légumes de Nouvelle-Calédonie, une cinquantaine de producteurs et 24 acheteurs ont testé un «speed dating» agricole dans le cadre de l'événement «Fruleg», ce vendredi, à Païta.

  • agriculture

    On récolte le riz cette semaine à Boulouparis

    C'était encore l'Arlésienne il y a quelques années, mais depuis deux ans la riziculture calédonienne est une réalité. Un jeune céréaliculteur de Boulouparis a planté le riz sélectionné par la technopole de l'Adecal. Pour cette deuxième année de production, le résultat serait là.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play