nouvelle calédonie
info locale

Les enjeux du prochain comité des signataires

accord de nouméa
comité-signataires-archives-101013
Photo du précédent comité des signataires à Matignon du 6 décembre 2012
A la veille du comité des signataires, organisé à Paris, quels sont les enjeux du dernier comité des signataires avant 2014? L'occasion d'un retour sur les contours dessinés fin septembre lors de la visite à Nouméa du ministre de l'outremer Victorin Lurel.
Victorin Lurel avait été clair à ce sujet, lors de sa dernière visite en Nouvelle-Calédonie. Le prochain Comité des Signataires (demain vendredi) sera très largement consacré à l'avenir institutionnel du pays.
Des discussions basées sur le rapport de la mission sur l’avenir Institutionnel du territoire, une mission conduite par le conseiller d’Etat Jean Courtial et le professeur de droit public Ferdinand Soucramanien qui ont planché sur différents scénarios.
Au cours se sa visite, Victorin Lurel n'avait écarté aucun scénario mais il avait fait comprendre que l'Etat soutiendrait une nouvelle solution consensuelle pour la Nouvelle Calédonie (Journal Télévisé du dimanche 29 septembre, voir ICI ). Il avait, à ce propos, appelé les partenaires calédoniens à trouver des solutions imaginatives...

Il est probable que les partenaires réunis autour d'une même table évoqueront aussi le rapport de la mission de la commission des lois rédigé par Jean-Jacques URVOAS  et qui s'inquiète notamment de l'impréparation ou de la viabilité de certains transferts de compétence ou encore d'une absence totale de stratégie minière commune. Un rapport qui s'inquiète également du morcellement des blocs politiques qui peut singulièrement compliquer la recherche d'une solution consensuelle...

Mais l'organisation d'un tel comité - et le déplacement à Paris d'une cinquantaine de personnes... -  doit aussi s'accompagner de discussions concrètes sur la vie économique et sociale de la Nouvelle-Calédonie. En marge de ce comité des signataires, très institutionnel, pourraient être abordées les questions des tarifs bancaires, de la défiscalisation ou encore de la création d’une banque publique d’investissement.
Outre le nickel, l'Etat pourrait suggérer aussi aux partenaires calédoniens de réfléchir à des stratégies uniques de valorisation des terres, de gestion du littoral ou encore dans le domaine touristique.

gonzague.delabourdonnaye@francetv.fr


Pour ceux que cela intéresse, retour en vidéo sur l'intégralité de la conférence de presse de Victorin Lurel du 30 septembre 2013 à Nouméa (Images Louis Palmieri) 


Conférence de presse du Ministre de l'Outremer Victorin Lurel sur le prochain Comité des Signataires

 

Publicité