Aircal: çà plane pour la compagnie intérieure calédonienne!

éducation
aircal-191013
Alors qu'elle attend son 4 ème avion, la compagnie domestique de Nouvelle-Calédonie affiche une bien meilleure santé, cette année, avec un excédent de 300 millions CFP. Mais elle fait face difficilement à une demande croissante du public, surtout en période de vacances.
Après des années de déficit, la compagnie domestique calédonienne affiche un excédent de 300 millions de francs. Une santé presque insolente pour Aircal qui attend impatiemment son 4 ème avion, un ATR d'occasion ayant appartenu à une compagnie indienne. Et, de ce point de vue, il y a urgence car il y a un déficit de places disponibles, surtout en période de pointe comme celles des mariages et des vacances scolaires. En ce moment, les deux se cumulent et c'est le rush dans les agences d'Aircal et au téléphone où il faut, parfois, une bonne dose de patience ... Si l'on ajoute le succès des billets résidents, moitié moins chers que les billets classiques grâce au dispositif de soutien financier conséquent mis en place par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie , on comprend mieux aujourd'hui les files d'attente aux guichets et la multiplications des listes d'attente.
Le 4ème avion attendu et la réservation via internet devraient fluidifier les choses.
En attendant, les clients s'impatient. Aircal, victime de son succès?


Voyez , ci-dessous, le reportage de Sylvain Duchampt et Christian Sfalli: