10 ème étape: la montagne accouche... d'une souris

tour cycliste de nouvelle-calédonie
tour10-261013
Tous les coureurs de tête du classement général regroupés dans le col de Mouirange : les ténors se sont marqués à la culotte ©NC1ère (E.Dufour)
La 10 ème étape du tour cycliste de Nouvelle-Calédonie s’est déroulée ce samedi matin dans le sud entre le Mont-Dore et le sud du pays,  sous un ciel maussade et parfois pluvieux. Les leaders se sont neutralisés sur cette ultime étape de montagne, remportée par le Suisse Stefan Kung.
On attendait beaucoup de cette avant-dernière étape, mais elle a tourné à la guerre des chefs et s’est soldée par une neutralisation collective. A la veille de la dernière journée demain à Nouméa, le maillot jaune Thery Schir ne voulait naturellement pas perdre sa position de leader après avoir dominé la course depuis la 2e étape à Maré.
Dès le début de l’étape, partie de la mairie du Mont-Dore, il y a eu quelques tentatives d’échappées, mais les hommes forts sont eux aussi allés au charbon pour se positionner devant et surveiller les coureurs dangereux.  Pour Thery Schir, le plus menaçant est bien sûr Thomas Welter, de l’équipe Enfer du Nord. Ce matin, il occupait toujours la deuxième place du classement général à 12 secondes seulement du leader. Le troisième, Cyrille Thierry était à 1 minute 30, mais il fait partie aussi de la formation Entreprise Pierre, et confirme la puissance de cette équipe suisse qui a résisté à tous les assauts.
tour10-251013
Le peloton maillot jaune gravit le col des deux tétons dan la phase retour de la 10e étape dans le sud ©NC1ère (ED)

 

Sur la route du sud rendue glissante et dangereuse par les averses, il y avait tout de même 4 cols à affronter :  Mouirange et les deux tétons, à l’aller comme au retour, après le demi tour à l’embranchement de la route de la Madeleine, le long du lac de Yaté. On a vu des hommes costauds animer l’étape, mais pas de véritable opportunité pour les outsiders de jouer un coup contre le maillot jaune. Les 7 premiers du classement général étaient dans le même groupe, et ils ne se sont jamais séparés. 
On aura noté quand-même la belle solidarité de Stéphane Reihmerr, qui était parti dans une échappée au retour, et qui a attendu son coéquipier Axial Pierre Thierry Fondère pour lui donner un coup de main en fin de parcours, et le faire revenir dans le groupe de tête.
Et puis on aura vu une fois encore la puissance de Stefan Kung, le Suisse qui s’est envolé dans les 5 derniers kilomètres en déposant ses deux compagnons d’échappée finale. Un cavalier seul avec les jambes et la manière qui lui a permis de s’offrir une victoire d’étape comme cerise sur le gâteau après avoir aidé son équipier maillot jaune pendant toute la course.
tour10-251013
Ce gaillard est aussi un pistard : le Suisse Stefan Kung, équipe Entreprise Pierre, a remporté sans rival la 10e et avant-dernière étape du tour ©NC1ère (ED)

 

Les leaders du tour ont ainsi conservé leurs positions respectives à la veille de la dernière étape sur les baies de Nouméa demain dimanche 27 octobre. Un critérium de 43 km sur 12 tours de circuit. Seuls un coup de poker de ses adversaires ou un gros ennui pourraient priver Thery Schir de porter son maillot jaune jusqu’à la ligne d’arrivé finale.

A suivre, la page quotidienne spéciale, en images, signée Erik Dufour, Natacha Cognard, Claude Lindor et Cédric Michaut :


10 ème étape du tour cycliste de Nouvelle-Calédonie

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live