nouvelle calédonie
info locale

Jean-Pierre Bel, président du Sénat : " l'Etat restera ouvert aux solutions qui rassembleraient toutes les parties "

politique
Allocution congrès Jean-Pierre Bel
Jean-Pierre Bel, président du Sénat, lors de son allocution au congrès de Nouvelle-Calédonie ©NC 1ère
Un président du Sénat en Nouvelle-Calédonie, c'est une première! Jean-Pierre Bel est venu assurer aux Calédoniens l'attention que porte la Chambre Haute à l'application de l'Accord de Nouméa, mais il  a aussi réaffirmé que l'Etat reste ouvert à une "nouvelle solution consensuelle".
Lors de son allocution au congrès de Nouvelle-Calédonie, Jean-Pierre Bel a tout d'abord salué le travail effectué depuis 25 ans, date de la signature des Accords de Matignon et d'Oudinot.
Le président du Sénat a aussi exprimé le respect et l'admiration qu'il porte au chemin parcouru par les Calédoniens.

Jean-Pierre Bel a assuré que le Sénat restera attentif à l'application de l' Accord de Nouméa, tout en affirmant que " l' Etat restera ouvert à toutes solutions qui rassembleraient toutes les parties et qui pourrait appeler à une modification de la Consitution...L' Etat serait alors prêt à agir".

Une déclaration en parfaite adéquation avec la ligne politique de Jean-Marc Ayrault, lors de sa récente visite en Nouvelle-Calédonie le Premier ministre avait en effet insisté sur l' esprit d'ouverture de l' Etat concernant une nouvelle "solution consensuelle".

Jean-Pierre Bel sera l'invité du journal télévisé de NC 1ère le jeudi 14 novembre.

L'intégralité de l'allocution de Jean-Pierre Bel, président du Sénat, au congrès de Nouvelle-Calédonie.( images Nicolas Fasquel).




Publicité