nouvelle calédonie
info locale

Moins de dengue, attention au zika : point épidémiologique pour 2013

zika
aedes aegyptis dengue
©PHIL-CDC-GATHANY
L'épidémie de dengue, qui a fortement sévi en Nouvelle-Calédonie en 2012 et 2013, connaît un ralentissement. Les efforts en termes de prévention et d'éradication doivent cependant être poursuivis. NC1ère dresse un bilan épidémiologique pour l'année 2013. 
Depuis quelques années, les gîtes larvaires de moustiques ont diminué de 80% à Nouméa. Ces chiffres sont cependant encore insuffisants pour permettre à la population de rester à l’abri des différentes épidémies qui frappent l’île depuis quelques années.
 
Le Service d’Inspection et de Prévention des Risques Environnementaux et Sanitaires (SIPRES) déploie quotidiennement des véhicules d’épandage pour faire la chasse aux moustiques. Il souligne les risques engendrés par les déchets dans les jardins, un mauvais entretien des gouttières et, d'une manière générale, tout ce qui peut contenir de l’eau et des larves.
 
Signe encourageant, l’épidémie de dengue, principalement causée par le moustique Aedes aegypti, connaît actuellement un ralentissement. En 2012-2013, 11.000 cas de dengue avaient été recensés en Nouvelle-Calédonie. Au mois de décembre dernier, seuls 10 cas ont été répertoriés, ajoutés à un seul cas de chikungunya. 
 
Quant au zika, introduit de Polynésie française en Nouvelle-Calédonie, il reste à surveiller. 
 
Retrouvez le reportage de Charlotte Risch, Juditch Rostain et Christian Cocole

Les chiffres des épidémies de dengue, chikungunya et zika en 2013 from NC 1ère web on Vimeo.

Retrouvez l’interview de Dominique Baudon, Directeur Général de l’Institut Pasteur, avec Nathalie Daly (JT du 03/01/14)

Professeur Dominique Baudon au JT de NC 1ère, 03/01/14 from NC 1ère web on Vimeo.

 

Publicité