nouvelle calédonie
info locale

Le calcul de la répartition des sièges "pour les nuls": fiche pratique

élections municipales
roustan farino
Election du maire de Farino, ce vendredi 28 mars 2014 ©NC 1ère
Ce dimanche de 8h à 18h, les électeurs de 22 communes se rendront aux urnes pour choisir leurs conseillers municipaux. A lire ici les détails du mode de calcul utilisé pour la répartition des sièges et les dates clés à retenir après ce second tour des municipales en Nouvelle-Calédonie.
A la proportionnelle avec prime majoritaire!

La répartition des sièges au sein d'un conseil municipal se fait à la proportionnelle avec une prime majoritaire. Même avec un faible score, la liste arrivée en tête obtient la moitié des sièges. En Nouvelle-Calédonie, l'ordre de classement des listes se joue parfois à quelques voix, avec seulement un suffrage de plus, une liste peut donc être presque assurée de prendre le contrôle d'une mairie. En tous les cas, elle sera dans une position très confortable pour diriger le jeu des alliances pour élire le maire...

Jusque là, c'est plutôt simple, les choses se compliquent pour le calcul de la deuxième moitié des sièges qui doit être répartie entre toutes les listes en compétition. C'est la règle de la proportionnelle à la plus forte moyenne...

La première chose à faire consiste à déterminer un quotient électoral qui se calcule de la façon suivante: il faut diviser le nombre des suffrages exprimés par le nombre de sièges restants à répartir.

Ensuite on commence la répartition des sièges un par un, pour cela il faut prendre le résultat en voix de chaque liste et le diviser par le quotient électoral calculé au préalable.

On continue en divisant toujours les scores de chacune des listes, mais cette fois par leur nombre de sièges de la première attribution plus un!
Les résultats sont comparés et le siège va à la liste au quotient le plus élevé.
Pour le deuxième siège additionnel, la même méthode est appliquée, mais le score de chaque liste est alors divisé par son nombre de sièges augmenté de deux, et non plus d’un, pour un troisième siège augmenté de trois… et ainsi de suite..

Tout le monde suit encore l'explication ? Ce n'est pas certain, surtout pour les non matheux, ce document détaille, avec des tableaux de calculs, la méthode utilisée...  Démonstration de la proportionnelle à la plus forte moyenne à voir ici.(pdf)

Et pour les moins courageux, il existe bien sûr des outils de calcul automatique comme celui-ci (excel):

Calculette xls pour la répartition des sièges


Au second tour des municipales, les listes sont moins nombreuses mais les membres des bureaux de vote, sous le regard attentif des nouveaux élus, vérifient à plusieurs reprises les calculs ce qui explique souvent la lenteur de la publication des résultats...
 
Les dates clés après le scrutin du 30 mars
 
L’installation des conseils municipaux ainsi que l’élection des maires dans les 22 communes encore en jeu se fera entre le vendredi 4 et le dimanche 6 avril. Concernant les recours portant sur le scrutin du 1er tour, la date limite est fixée au 7 avril, une semaine plus tard pour les contestations du second tour.

Enfin, les comptes de campagne dans les communes de 9000 habitants et plus devront être déposés par les candidats à la Commission Nationale des comptes de campagne et des financements des partis politiques dans les deux mois qui suivent l’élection municipale. 

Publicité