nouvelle calédonie
info locale

Les résultats du deuxième tour des municipales en bref

élections municipales
Deuxième tour des municipales en Nouvelle-Calédonie
©NC1ère
67 listes en lice pour 22 communes : retour sur les résultats du deuxième tour des élections municipales en Nouvelle-Calédonie.

Du changement et des mairies au féminin

Ce deuxième tour des élections municipales en Nouvelle-Calédonie a maintenu le suspense jusqu’au bout dans certaines communes, à commencer par la capitale, Nouméa. Vers 19h, les deux candidats Sonia Lagarde (« Avec nous ça va changer ») et Gaël Yanno (« Union pour Nouméa ») étaient encore au coude à coude. Très vite, Sonia Lagarde a pris une légère avance, dépassant les 50%, pour arriver en fin de dépouillement à un score définitif de 51,6%. 
 
A Bourail, c’est une femme, Brigitte El Arbi, qui va succéder au « Calife de Bourail », Jean-Pierre Aïfa. Celle-ci obtient 33,18% avec sa liste « Unis dans la diversité ». Il n’y avait pas eu d’alliance dans cette commune, où les quatre listes passées au premier tour s’étaient maintenues au second. Patrick Robelin, qui menait la liste « Intérêt communal de Bourail », arrive en deuxième position avec 31,5%. 
 
A Poya, la tête de liste « Poya Nekö-Horizon 2020 » de Yasmina Metzdorf qui s’est imposée dans ce second tour en recueillant un score de 43,07% devant son rival du FLNKS, François Meandu-Poveu, qui obtient lui 36,82%. 
 

Des maires reconduits dans leur commune

A Païta, le duel entre le maire sortant Harold Martin (« Païta pour tous ») et son rival Frédéric De Greslan (« Pour un souffle nouveau à Païta ») promettait d’être difficile. Ce dernier avait reçu le soutien de la liste de Silipeleto Dit Fiu Muliakaaka, qui était arrivée troisième au premier tour de dimanche dernier avec 8,40%. Louisa Bréhé, dont la liste avait recueilli 7,55% au premier tour, avait apporté son soutien au maire sortant. Harold Martin obtient finalement 51,98% des suffrages, tandis que Frédéric De Greslan recueille 48,02%, soit 8 sièges au conseil municipal. 
 
Au Mont-Dore, pas de grande surprise avec la reconduction du maire sortant Eric Gay, qui conduisait la liste « Front pour l’unité/Le Rassemblement UMP » et qui obtient 48,64%. Monique Jandot, qui menait la liste Calédonie Ensemble a obtenu 35,56% et le candidat du FLNKS, Jean-Irénée Boano, 15,8%.
 
A Dumbéa aussi, le maire sortant Georges Naturel (« Plus loin pour Dumbéa ») s’est fait facilement reconduire par ses électeurs, avec 46,93%. Il était opposé à trois listes, dont celle de Calédonie Ensemble, menée par Bernard Marant, a obtenu 28,45%. 
 
A Koumac, c’est encore un maire sortant, Wilfrid Weiss, qui est reconduit avec sa liste « Pour le progrès communal » qui recueille 50,79%. Au premier tour, sa liste s’était retrouvée au coude à coude avec celle de Pierre Delhumeau, « Tous pour Koumac », qui obtient 36,42% au second tour. 
 
A Voh aussi, le maire sortant, Guigui Dounehote, qui conduisait la liste « Union nationale pour l’indépendance », est arrivé en tête avec 45,21%. La liste menée par Rose Nassaie Wacalie, « Dynamique Vôôk-S’unir pour agir autrement » a obtenu 40,66%. 
 

Fin de règne pour Basile Citre et Hilarion Vendegou

Tous les maires sortants n’ont pas eu la chance d’être reconduits. C’était le cas à Maré, où Basile Citré, qui conduisait «Dynamique autochtone FLNKS » et briguait son troisième mandat, a été battu par son rival Pierre N’gaiohni, dont la liste «Dynamique Unitaire Nengone » a obtenu 40,03%. 67 listes en lice pour 22 communes : retour sur les résultats du deuxième tour des élections municipales en Nouvele-Calédonie.

A l’Île des Pins, le maire sortant Hilarion Vendegou, qui menait la liste « Rassemblement-kunie » a été battu par Nicodème Kouathe, qui conduisait la liste FLNKS, qui a recueilli 57,96%. Après plusieurs années de règne du grand chef Vendégou " loyaliste", l'Île des Pins bascule dans le camp indépendantiste...Le FLNKS devrait proposer la candidature au poste de maire d'une femme, Sarah Vendégou,(deuxième sur la liste FLNKS).
 

D'autres résultats des listes FLNKS

A Yaté, c’est la liste FLNKS, menée par Adolphe Digoué, qui a obtenu le meilleur score au second tour, avec 44,46%, devançant largement les trois autres listes en lice. 

A Ouégoa, c’est la liste UNI-FLNKS menée par Jacques Wahio, qui arrive en tête avec 52,32%.

A Touho, la liste FLNKS d’Alphonse Poinine arrive en tête avec 46,39%.

Mais à Kouaoua, c'est Alcide Ponga et ses co-listiers de  "Terre, commune et avenir de Kawiipa" qui ont vaincu le "FLNKS unitaire" de Fredy Chagui.
 

Le Palika s'impose à Ouvéa

A Ouvéa, c’est la liste du Palika, conduite par Boniface Ounou, qui arrive en tête avec 40,83%, devant celle du FLNKS-UC de Maurice Tillewa, qui recueille 37,53%. 
 

L’UC réalise quelques bons scores

A Pouébo, c’est la liste UC, conduite par Jean-Baptiste Dalap, qui arrive en tête de ce deuxième tour, avec 46,15%. 
 
A Kaala-Gomen aussi, c’est la liste UC, conduite ici par Hervé Tein-Taouva, qui arrive en tête avec 54,28. 
 
A Poum aussi, c’est la maire sortante Henriette Hmae (UC) qui est reconduite avec un score de 57,68% devant son rival du FLNKS, Jean Vara, qui obtient 42,32%. 
 
A Ponérihouen, c’est l’alliance de l’UC avec le Palika, conduite par Pierre-Chanel Tutugoro, qui arrive en tête avec 42,09%. 
 

L’arrivée de jeunes élus

A Houaïlou, c’est le jeune candidat de la liste FLNKS-UC-UNI-PT, Pascal Sawa, qui est arrivé en tête du scrutin avec 56,11%, devant son rival Francis Euribao (« Waai Oi Luu 2014, pour un changement durable », qui obtient 43,89%. 
 

D’autres résultats

A Boulouparis, c’est la liste « Boulouparis en action », menée par Alain Lazare, qui arrive en tête avec 42,6%. 
 
A Pouembout, la liste de Calédonie Ensemble, menée par Robert Courtot, sort gagnante de ce deuxième tour, avec un score de 44,01%. 


A suivre sur www.nc1ere.nc ! D'autres articles sur ce second tour des municipales avec des analyses et des réactions.
Mais vous pouvez déjà revivre le Live de la soirée électorale de Web NC 1ère en
cliquant ici.
 
 
 
 
Publicité