La mairie de Poya redevient non indépendantiste

élections municipales
Trois maires à Poya
Yasmina Metzdorf, François-Joseph Meandu-Poveu et Guyèdre Wamedjo à la mairie de Poya ©Erik Dufour pour NC1ère
Avec la victoire de la candidate Yasmina Metzdorf au second tour des élections municipales de Nouvelle-Calédonie, la commune de Poya bascule à nouveau dans le camp loyaliste. 
L’élection de Yasmina Metzdorf le dimanche 30 mars à la mairie de Poya ramène la commune du Nord dans le giron loyaliste.
 
La mobilisation des électeurs s’est renforcée à l’occasion du deuxième tour puisque la participation a été de 80.2% contre 74% au premier tour. Une progression remarquée notamment dans les tribus.
 
La liste « Poya Neko horizon 2020 », tirée par Yasmina Metzdorf, sort en tête avec 738 voix, soit 43,07%. Elle a bénéficié de l’unité dans le camp loyaliste, et elle réalise le carton plein dans les deux bureaux de vote de la mairie, comme dans le village de Népoui. « Les électeurs ont fait le choix de l’alternance », a déclaré Yasmina Metzdorf. « Nous espérons que l’opposition sera constructive pendant la nouvelle mandature ». 
 
La liste Union FLNKS du maire sortant, François-Joseph Meandu Poveu, est battue de 100 voix avec 630 suffrages, soir 36,82%. Un échec expliqué par la division dans le camp indépendantiste, puisqu’une autre liste, conduite par Isaac Meandu Poveu, intitulée Union nationale pour l’indépendance dans le diversité, récolte 342 voix, soit 20.11% des suffrages.
 
Poya bascule donc à nouveau dans le camp loyaliste, comme c’était le cas jusqu’en 2008 avec l’ancien maire, Guyèdre Wamedjo. Les 23 membres du conseil municipal se réuniront ce vendredi 4 avril à 9h pour élire le nouveau maire, Yasmina Metzdorf, majoritaire avec 17 voix contre 6 à l’opposition.

Invités de la soirée électorale sur NC1ère TV, en direct de Koné, Yasmina Metzdorf et François Meandu-Poveu réagissent aux questions de Gilbert Assawa : 

Y. Metzdorf et F.-J. Meandu-Poveu interrogé par Gilbert Assawa 30/0/314 from NC 1ère web on Vimeo.

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live