nouvelle calédonie
info locale

Un sexagénaire happé et dévoré par un crocodile en Australie

faits divers
un sexagénaire dévoré par un crocodile
En Australie, la chasse aux crocodiles est interdite depuis les années 70 : le nombre de reptiles ne fait que croître depuis, avec environ 100 000 individus. ©1ère
Des restes humains ont été retrouvés dimanche en Australie dans l'estomac d'un crocodile abattu non loin du lieu où un sexagénaire avait été emporté par un saurien la veille, sous les yeux de ses proches. 
Une sortie familiale a tourné au drame samedi. Alors qu’il se promenait en bateau sur la South Alligator River, dans le parc national du Kakadu au nord de l’Australie, l’homme de 62 ans a été emporté sous les yeux de son épouse, son fils et sa belle-fille. Traumatisée, la famille a dû rouler durant deux heures pour prévenir les secours, le parc n'étant couvert par aucun réseau téléphonique.

Des recherches ont aussitôt été lancées. Deux crocodiles marins (ou crocodiles d’eau salée) de grande taille ont été abattus par les rangers et leur estomac ouvert.
«Un des deux crocodiles a été examiné et une certaine quantité de restes humains découverte» dans son estomac, a indiqué un officiel de la police du Territoire du Nord, Andrew Hocking. Le crocodile mesurait près de 5 mètres. Les restes humains doivent être identifiés mais l’animal a été tué à 1,5 kilomètre seulement de l’endroit où le promeneur a été attaqué.

Le reportage d'Outremer 1ère


Ce nouveau drame relance le débat sur l'abattage de ces reptiles, dont le nombre ne fait qu'augmenter. Sa population oscillerait entre 75000 et 100000 individus. 

En janvier, un garçon de 12 ans a été emporté par un crocodile dans le même parc de Kakadu. Selon la base de données CrocBITE renseignée par l’université australienne Charles Darwin, 66 personnes ont été tuées par des crocodiles depuis le début de l’année dans le monde.
Publicité