Le football calédonien victime de la violence sur le terrain

football
violence football calédonie
Lors du match de la quinzième journée opposant l’AS Magenta au FC Gaïtcha, samedi après-midi sur le stade Numa Daly, un joueur de Gaïtcha a agressé un arbitre. C’est le troisième grave incident survenu sur un terrain de football au cours des trois derniers mois.
Samedi après-midi, le match opposant l’AS Magenta au FC Gaïtcha n’aura pas duré plus d’une demi-heure.
C’est le temps qu’il aura fallu à un joueur de Gaïtcha pour s’en prendre à l’arbitre, qui aurait pointé une faute de son équipe.

Peu après l’interruption de la rencontre, la police, qui avait été alertée, est venue interpeller le joueur dans les vestiaires. Celui-ci a été placé en garde à vue. Entendu, il a reconnu les faits, qui valent à l’arbitre une ITT d’un jour. Le joueur violent sera convoqué devant le tribunal de Nouméa le 30 septembre prochain.

Comme les policiers ou les huissiers de justice, les arbitres entrent dans la catégorie des chargés de mission du service public. A ce titre, porter la main sur eux expose leur agresseur à des sanctions pénales.
Le jeune joueur de Gaïtcha encourt donc jusqu’à trois ans d’emprisonnement assortie d’une amende de plus de 5 millions de francs.

L’agression de ce samedi porte à trois le nombre de violences survenues ces quatre derniers mois sur les pelouses des stades de football, après la bagarre générale du début du mois d’août, et l’agression – déjà – d’un arbitre par un joueur de l’équipe de Thio en mai dernier. 


Réaction de la fédération calédonienne de football: 

La fédération calédonienne de football juge par la voie de son secrétaire général « ces comportements violents inadmissibles et intolérables. » Nicolas Guillemard, précise que cette nouvelle agression intervient alors que la fédération doit réunir sa commission discipline mardi pour décider des sanctions concernant les agressions précédentes. Elle devra à nouveau se prononcer sur ce nouveau après avoir auditionné les principaux concernés des violences de ce samedi.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live