nouvelle calédonie
info locale

Championnats d’Europe: Peuvent-ils atteindre leurs objectifs ?

natation
record de france Lara Grangeon
©Francetvsport.fr
C’est ce lundi soir pour nous que les Cagous entrent en lice à Berlin. Une première au niveau continental en grand bassin pour Thomas Dahlia. Une deuxième expérience pour Lara Grangeon. Leurs motivations ? Se qualifier pour des finales et battre leurs meilleurs temps. Réalisable ?
Gênée par une blessure vieille d’un mois, Lara Grangeon est consciente de ses limites physiques. Exit donc les ambitions de podium. Elle veut surtout « donner le maximum» pour se hisser en finale de ses trois épreuves de prédilection. Un objectif atteint sur 400 mètres 4 nages lors des derniers championnats d’Europe. A seulement 19 ans, elle avait accrochée le dernier temps de  qualification des demi-finales : 4 minutes 49 secondes 31 centièmes. Depuis, elle a considérablement baissé ce chrono, de plus de 8 secondes en finale des championnats de France 2014.
Pour le 200 mètres 4 nages, la qualification pour la finale continentale s’était joué sous les 2 minutes 14 secondes en 2012 et cela semble plus délicat d’être dans les clous pour la calédonienne qui n’est pas descendu sous les 2’15’25 cette année.
Reste enfin le 200 mètres papillon. Il y a deux ans, la barrière pour la finale était de 2 minutes 11 secondes 31 centièmes. Ce n’est pas forcément insurmontable. Lara Grangeon a fait très légèrement mieux en série du Meeting de Canet en juin dernier.
De l’espoir en résumé, même si sa gêne physique incite à la prudence.
De son côté Thomas Dahlia tentera de gagner en expérience. Médaillé d’argent national sur 100 mètres brasse en 1 minute 1 seconde 48 centièmes, il vise 1’00 à Berlin. Il imiterait ainsi l’italien Pesce, dernier médaillé de bronze européen en date sur la distance.
Sur 200 mètres papillon, le champion de France en titre rêve d’atteindre les 2 minutes 10 secondes qui avaient cantonné l’allemand Vom Lehn au pied du podium en Hongrie voilà deux ans.
Dahlia n’est pas très loin : 2 minutes 11 secondes 43 centièmes enregistrées à Chartres. C’était deux secondes de mieux que son précédent record, ce qui est plutôt encourageant pour la suite.
Publicité