publicité

Pierre Riant: une voix francophone du Pacifique disparaît

C'est avec tristesse que nous avons appris la disparition de notre confrère, le journaliste Pierre Riant. Durant des décennies, il a été la voix et la plume francophones de Radio Australie sur l'ensemble du Pacifique. Et notamment sur les antennes radio de NC1ère. Il a été emporté par un cancer.

Pierre Riant, en février, lors de son arrivée au FIFO 2014, à Tahiti. © FIFO 2014
© FIFO 2014 Pierre Riant, en février, lors de son arrivée au FIFO 2014, à Tahiti.
  • Par Gonzague de La Bourdonnaye
  • Publié le , mis à jour le
De Port-Vila à Santo, de Poum à Yaté, jusque dans le sud de la Nouvelle-Zélande , le nom de Pierre Riant était connu de tous les auditeurs de Radio Australie (ABC), en version francophone. Il oeuvrait dans le Pacifique depuis maintenant 31 ans et avait même pris les rênes de la rédaction française de Radio Australie en 2005. Parfaitement bilingue, il était convaincu de la nécessité de développer de nouveaux échanges entre les médias du Pacifique. Présent chaque année au FIFO (Festival International du Film Océanien) pour le colloque des télévisions régionales, il avait participé avec nous à la création de la première ébauche d'échanges d'images entre les télévisions du Pacifique: la BIP (Banque d'Images du Pacifique) ou PVB (Pacifique Vision Bank) . Il y croyait dur comme fer, malgré les lenteurs et les obstacles...
De l'avis de tous ceux qui le connaissaient - et qui sont très affectés par cette disparition soudaine- Pierre Riant "était un partenaire efficace, consciencieux, passionné, fidèle" . Également passionné par la musique, il avait créé une émission de rock, traduite en huit langues et transmise sur plusieurs continents. Il a contribué, par exemple, à faire connaître le rock aborigène débutant. Un professionnalisme reconnu , ABC Australia rappellant sur son site internet  que Pierre Riant a été "lauréat de deux "Pater awards", un prix australien qui récompense l’excellence professionnelle dans le monde de la radio, de la télévision, des arts et des sciences".


© ABC
© ABC

Nous retiendrons aussi de Pierre ce flegme si particulier qui lui permettait de prendre de la distance devant les difficultés qui se présentaient, notamment au sein d'ABC Australie, vivant depuis des années au gré des soubresauts et changements politiques gouvernementaux parfois très brutaux... . Son humour, jamais méchant, était- en pareilles circonstances - son bouclier le plus efficace. 
Pour les auditeurs de NC 1ère (et avant RFO) Radio, il a longtemps été la voix du journal "24 Heures dans le Pacifique" avant de devoir s'effacer doucement, alors que la maladie gagnait du terrain. C'est un cancer qui a emporté Pierre , en cette fin de semaine, à Melbourne. Sa pudeur et sa discrétion ont voulu que jamais il ne s'est plaint de sa maladie auprès de ses confrères et amis du Pacifique. Ils sont nombreux aujourd'hui - confrères et auditeurs de tout le Pacifique - à pleurer son départ. 
La direction, les rédactions et l'ensemble des personnels  de NC 1ère présentent toutes leurs condoléances à sa famille et à ses collègues de Radio Australie.

Pierre Riant, avec nous, lors du dernier colloque des télévisions régionales, lors du FIFO, en février 2014:

Pierre Riant au colloque des télévisions du FIFO 2014 © FIFO 2014
© FIFO 2014 Pierre Riant au colloque des télévisions du FIFO 2014
© FIFO
© FIFO


Voici le communiqué de Radio Australia ABC , transmis par notre consoeur Caroline Lafargue:


Communiqué - Décès de Pierre Riant - Radio Australia ABC
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de notre collègue et ami Pierre Riant, le directeur de la rédaction francophone de Radio Australie (Australian Broadcasting Corporation). Dès 1983, à son arrivée à la rédaction internationale de l’ABC, Pierre Riant s’investit dans la couverture des questions environnementales et politiques, avec le souci constant de donner une voix aux minorités. En 1997, suite à la suppression des émissions en français de l’ABC, Pierre Riant devient traducteur et interprète, avant de refonder la rédaction française de Radio Australie en 2005. Pierre Riant laisse une profonde empreinte dans le monde des médias océaniens. Soucieux de promouvoir l’unité régionale et de surmonter les clivages coloniaux et linguistiques, il consacre sa vie de journaliste à l’explication des enjeux du Pacifique anglophone aux francophones de la région. Ces dernières années, il a beaucoup œuvré à la coopération entre les médias de la région.Profondément anticonformiste, Pierre Riant avait une façon unique d’aborder les sujets. Il savait donner du relief à l’actualité régionale et l’expliquer de manière accessible à tous.Il s’est éteint vendredi des suites d’un cancer. Sa disparition laisse un grand vide à Radio Australie et sur les antennes océaniennes. L’ABC présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.



 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play