Alerte au retour du Chikungunya en saison chaude

chikungunya
Chikungunya : plusieurs vaccins à l’étude
Chikungunya : plusieurs vaccins à l’étude ©Polynesie1ere
Attention au retour du chikungunya ! Le gouvernement de Nouvelle-Calédonie alerte la population sur les menaces de propagation du virus, alors que la saison chaude se profile. D'autant que la maladie sévit déjà en Polynésie et l'épidémie se mondialise.
Le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie est désormais prêt à intervenir si un passager en provenance d'Afrique de l'Ouest devait présenter, à l'aéroport de Tontouta, les signes de l'épidémie Ebola ( VOIR ICI) .
Mais la priorité, aujourd'hui, des responsables calédoniens de la santé, c'est surtout celle du chikungunya.
Elle se propage en Polynésie où 170 cas sont déjà confirmés alors que la saison chaude ne fait que commencer.
Sans le concours actifs des voyageurs, qui doivent se protéger de l'Aedes Aegypti, du nom du moustique vecteur du "chik", la Nouvelle-Calédonie pourrait être vite impactée.
 

Karine Arroyo, Nicolas Fasquel, EXPLICATIONS:

 


 

Un phénomène d'autant plus inquiétant que le Chikungunya se propage dans le monde entier.
Le virus, transmis par le moustique tigre, touche désormais des centaines de milliers de personnes sur les cinq continents.
 

Henry Elie, Jean-Pierre Magnaudet, CHIFFRES ET CONSTAT: