nouvelle calédonie
info locale

Tractations politiques: dernière ligne droite avant le dépôt des listes

gouvernement de nouvelle-calédonie
Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie : l’attribution des portefeuilles coince toujours
©NC 1ère
Alors que dépôt des listes en vue de constituer le prochain gouvernement de la Nouvelle-Calédonie doit se faire avant le 25 décembre à minuit, on sait qu'il n'y aura pas de liste unitaire indépendantiste. Gros plan aujourd'hui sur les tractations compliquées au sein du camp "loyaliste".
Les formations politiques ont jusqu’à demain soir minuit ( le jour de Noël !) pour déposer leur liste de candidats à l’élection du prochain gouvernement, le 14 ème du nom. Si du côté des indépendantistes, il y aura bien une liste Uni Palika et une liste UC FLNKS et nationalistes, les loyalistes majoritaires au Congrès, s’apprêtent eux aussi à partir divisés. Jusqu’à présent sur les six sièges loyalistes du gouvernement, Calédonie ensemble disposaient de trois sièges, le front pour l’Unité de deux sièges dont la présidence et l’Union pour la Calédonie dans la France, un seul siège.
Problème: aujourd'hui Calédonie Ensemble revendique la présidence, ce dont le Front pour l'Unité (FPU) ne veut pas entendre parler. Quant à l'UCF, la 3ème force anti-indépendantiste, elle -même divisée en interne - la priorité est de faire en sorte que la majorité du gouvernement reste loyaliste tout comme la présidence du gouvernement.

Où en est-on de ces tractations pour le moins laborieuses? Eléments de réponse avec Thierry Rigoureau et Maurice Segu: