publicité

Mission océanographique OUTPACE: les mangeuses de gaz carbonique

Le navire océanographique Atalante va prendre la mer ce jeudi pour une première mission de 45 jours baptisée OUTPACE. L'objectif est de mieux connaître les micro algues du Pacifique sud, car elles absorbent le gaz carbonique

Navire océanographique Atalante © NC 1ère
© NC 1ère Navire océanographique Atalante
  • Par Angela Palmieri
  • Publié le , mis à jour le
La mission de l'Atalante consiste à identifier les zones où se trouvent les micro algues afin de mieux comprendre le fonctionnement de ces écosystèmes.
La capacité des micro algues à piéger le CO2, le gaz carbonique joue un rôle capital dans la régulation du climat.  

La campagne OUTPACE est porté par plusieurs instituts de recherche et animé par 70 scientifiques français et étrangers. C'est de la recherche fondamentale, mais les connaissances acquises seront essentielles pour les décideurs.
Au centre de cette mission de 45 jours dans le Pacifique sud, les zones économiques exclusives de la Nouvelle-Calédonie, du Vanuatu, de Fidji, des Îles Cook, de Niué, de Tonga et de la Polynésie...


Le reportage d'Erik Dufour et de Philippe Kunztamnn de NC 1ère

atalante

 

Sur le même thème

  • environnement

    L'acanthaster, cet envahisseur élevé à l'Aquarium

    L'aquarium de la Nouvelle-Calédonie met en élevage des acanthasters et ce n'est pas seulement pour montrer aux visiteurs ce redoutable prédateur du corail: mieux connaître l'étoile de mer qui menace nos récifs doit permettre de mieux la combattre.

  • environnement

    Alerte aux acanthasters dans le Grand Sud

    L’IRD tire la sonnette d’alarme. Ses scientifiques ont constaté une explosion du nombre d’acanthasters en baie de Prony. Ces étoiles de mer mangent le corail et représentent un danger pour les récifs de Calédonie. Il faut agir au plus tôt, alerte l'Institut de recherche pour le développement.

  • environnement

    Replanter la forêt sèche

    Plantation de forêt sèche ce dimanche au Parc Forestier, l'un des derniers îlots à détenir une forêt sèche sur la capitale. Plusieurs centaines de plants ont été repiqués, c’est toute la partie droite de l’allée des sapins du Parc qui a été reboisée.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play