nouvelle calédonie
info locale

Crise du gouvernement de Nouvelle-Calédonie: l'Etat insiste!

gouvernement de nouvelle-calédonie
Vincent bouvier
Vincent Bouvier, Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie ©NC 1ère
24 heures après les quelques mots prononcés par François Hollande sur la situation du gouvernement de Nouvelle-Calédonie. Le Haut-commisaire Vincent Bouvier, invité du Journal télévisé de NC 1ère, a de nouveau insisté sur la nécessité de sortir de l'impasse.
En visite au Salon de l'agriculture, le Président de la République a répondu à une question sur la crise que traverse le gouvernement de Nouvelle-Calédonie depuis plus de deux mois. "J'appelle à la responsabilité, il est quand même souhaitable qu'il y ait un gouvernement" a déclaré François Hollande en ajoutant: "j'ai rencontré toutes les parties prenantes et je souhaite qu'elles puissent se retrouver pour former un gouvernement de manière à ce que la Nouvelle-Calédonie puisse utiliser pleinement les compétences qui lui ont été dévolues…"

L'Etat interpelle donc de nouveau tous les acteurs concernés par ce blocage institutionnel afin de trouver de tenter une solution dans le dialogue. Les autres pistes étant pour le moment toujours écartées (modification de la loi organique, nouvelles élections...).

Invité du journal télévisé du dimanche 22 février, Vincent Bouvier, Haut-Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie a déclaré qu'il souhaite une prise de conscience forte car "cette situation n'est pas acceptable". Interrogé par Alexandre Rosada, Vincent Bouvier a aussi évoqué le nouveau décret concernant les armes à feu en expliquant notamment que le nouveau quota ne concernera que les mineurs.