Violences: les établissements scolaires catholiques fermés pendant deux jours à Païta

sécurité
Paita dec
©NC 1ère
Face à la recrudescence de la violence dans l'enceinte scolaire, et plus globalement dans toute la commune de Païta, la direction de l'enseignement catholique de Nouvelle-Calédonie (DDEC) a décidé de fermer ses établissements pendant deux jours. 
Les bagarres au sein des collèges et des lycées de Nouvelle-Calédonie semblent avoir atteint un niveau qui fait froid dans le dos.
Païta n'est pas la seule concernée, mais au cours de ces dernières semaines les actes de violence se sont multipliés dans cette commune du Grand Nouméa, au sein des établissements scolaires, mais aussi à l'extérieur...

Ces jeunes à la dérive se défient à travers les réseaux sociaux, en postant des vidéos de leurs "exploits". Une surenchère qui semble les galvaniser, certains se battent même à l'intérieur des salles de classe devant des enseignants impuissants...(voir le début du reportage).

Afin de montrer à quel point la situation est grave et surtout pour tenter de trouver des solutions, la DDEC a décidé de fermer pendant deux jours ses établissements scolaires de Païta. 

Le reportage de Karine Arroyo et de Michel Bouilliez de NC 1ère