L'actu calédonienne en bref de ce mercredi 8 avril 2015

L'actu en bref (2015)
©NC 1ère

Le chantier de Nouville a repris 

A nouveau bloqué mardi, tout au long de la journée, l’accès au chantier de la clinique Île Nou Magnien a réouvert mercredi matin. Une rencontre pourrait être organisée ce mercredi entre les représentants du clan Bétoé et l’Agence de développement rural et d'aménagement foncier (ADRAF). Mardi, le Haut-Commissariat avait donné une journée aux coutumiers pour tenter de faire entendre raison aux manifestants.
 

Un trafic aérien fortement perturbé en Nouvelle-Calédonie

Les conséquences du mouvement de grève des contrôleurs aériens de l’aviation civile touchent le transport domestique, mais aussi international. Aircalin fait savoir qu’un service minimum est mis en place à l'aéroport de La Tontouta.
- Le vol « Brisbane » du jeudi 9 avril est reporté au vendredi 10 avril. Ce vol SB150 partira de Nouméa à 07h05 et arrivera à Brisbane à 08h50.
- Le vol SB151 décollera lui de Brisbane à 10h05 avant d’atterrir à Nouméa à 13h10.
- Par ailleurs, on note un changement d’horaires du vol Fidji - Wallis du vendredi 10 avril 2015.
Tous les autres vols seront assurés sans modification. De son côté, Air Calédonie modifie également son programme. A partir de mercredi et jusqu’à vendredi, seuls 39 vols sur 82 sont maintenus. 660 passagers sont impactés par une annulation et plus de 400 par un retard de vol. 
 

L’Union Calédonienne cherche l’apaisement

Sur le plan politique, l’Union Calédonienne (UC) est sur la voie de l’apaisement. Une réunion du bureau politique mardi a permis à Daniel Goa, le président du parti, de clarifier ses positions et de revenir sur le communiqué publié avant l’élection de Philippe Germain à la tête du gouvernement. Le parti a décidé d’avancer et veut appuyer les positions politiques du Gouvernement, notamment en matière de réformes, de décolonisation et d’émancipation.
 

Le camp loyaliste toujours dans la tourmente

Le calme n’est en revanche pas revenu chez les non-indépendantistes, avec une bagarre de communiqué en marge de la réunion de collégialité du Gouvernement organisé mardi. Elle avait pour ordre du jour, entre autres, la déclaration de politique générale. Pour l’Union pour la Calédonie dans la France (UCF) et le Front pour l’Unité (FPU), cette déclaration « est en totale contradiction avec le principe de la collégialité ». Pour Calédonie Ensemble (CE), les deux anciens partenaires du contrat de gouvernance solidaire, « cherchent à prolonger le blocage du Gouvernement en prenant les Calédoniens en otage, parce que la Présidence leur a échappé ».
 

Un héros calédonien de la Seconde Guerre mondiale nous a quittés

Charles Millot s’est éteint dimanche, à l’âge de 101 ans. Cet engagé volontaire, ancien du Bataillon du Pacifique, avait 27 ans lorsqu’il a entendu l’appel du général de Gaulle. Il a pris part à la bataille de Bir Hakeim en 1942 et a été blessé lors du débarquement en Provence. Chevalier de la légion d’honneur, et croix de guerre 39/45, Charles Millot parlait rarement de ses campagnes. Né le 14 février 1914, il avait fêté son centième anniversaire sur la commune du Mont-Dore, en compagnie de sa famille et de nombreux amis. La veillée se poursuit mercredi matin, au centre funéraire du 5ème kilomètre. Les cérémonies laïques et militaires ont elles débuté mercredi à 8h.