La baignade reste interdite à la Baie des Citrons

environnement
Baie des Citrons
Baie des Citrons (image d'archives). ©NC1ère
La plage de la Baie des Citrons reste fermée au public. Les dernières analyses réalisées par les services de la mairie de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, ne permettent pas sa réouverture au public.
Les dernières analyses des eaux de la Baie des Citrons, effectuées par le Service d’inspection et de prévention des risques sanitaires de la mairie, le SIPRES, ont été communiquées mardi dans la journée. Par mesure de précaution, la Baie demeure fermée à la baignade.
 
Une alerte à la pollution, conséquente à un bouchon graisseux dans le réseau sanitaire, avait eu lieu samedi. Des eaux usées provenant des immeubles voisins et des centres commerciaux se sont en effet déversées en quatre points de la plage de la baie des Citrons.
 
La mairie avait appliqué le principe de précaution en faisant interdire la baignade, tandis que le SIPRES prélevait des échantillons pour en analyser les taux bactériologiques.
 
Les résultats de ces analyses, communiquées mardi, ne permettent pas d'autoriser la baignade à la Baie des Citrons, qui demeure interdite. De nouveaux prélèvements ont été effectués par le SIPRES.
 
Fin mars, les taux bactériologiques relevés par la Direction des affaires sanitaires et sociales de Nouvelle-Calédonie (DASS NC), chargée du contrôle de la qualité des eaux, s’étaient également révélés non conformes. La baignade avait été interdite durant plusieurs jours.
 
Une enquête est diligentée par le SIPRES et par un expert du tribunal, mandaté par la Ville, pour déterminer l’origine de ces pollutions récurrentes.