Pollution aux hydrocarbures à Kaméré: l'enquête se poursuit

environnement
POLLUTION KAMERE
Après celle de la semaine dernière, une nouvelle pollution aux hydrocarbures légers s'est produite dans la zone de Kaméré.
Il faudra attendre plusieurs semaines avant de connaître les résultats des prélèvements d'eau effectués par la gendarmerie au Cap Kaméré à Ducos. En fin de semaine dernière, un riverain avait constaté la présence d'hydrocarbures dans l'eau. Depuis, un autre incident s'est produit dans la zone.
Il s'agit bien d'hydrocarbures légers. Vincent Mary, chef du service des installations classées, des impacts et des déchets à la direction de l'environnement de la province Sud l'a confirmé sur notre antenne dimanche.

Pour l'instant, l'enquête n'a pas encore permis de déterminer l'origine de cette pollution. Les prélèvements de la gendarmerie doivent être envoyés à un laboratoire extérieur au territoire. Ce qui implique un délai de plusieurs jours. En revanche, la DENV a eu connaissance d'un autre incident qui s'est produit récemment dans la zone et pourrait être en lien avec le premier. Il s'agit d'un déversement accidentel d'un mélange de mazout et d'eau chez un exploitant de Ducos. Le lien n'est pas encore confirmé. 

Les habitants du quartier sont dans l'expectative. La plage du Cap Kaméré est souvent fréquentée. Monique Foucrier, présidente de l'association Mieux Vivre à Kaméré, déplore un manque de communication de la mairie.