Retour des élèves au collège de Tiéta, à Voh

société
Tiéta
La semaine dernière, la route menant à la tribu de Tiéta se trouvait sous surveillance.
Les cours ont repris ce lundi matin au collège de Tiéta à Voh. L’établissement avait été fermé pendant une semaine par mesure de précaution, après les affrontements qui ont marqué la commune...
C'était pour le collège de Tiéta, une rentrée inhabituelle, où l’ensemble des parents a été convié... Ce lundi, les éclats de rires et les bousculades ont regagné la cour d’école. Pourtant, une semaine auparavant, la crainte d’accéder au collège se lisait sur les visages des élèves et des professeurs. Certains parents avaient mêmes émis le souhait de retirer leurs enfants de l’établissement. La chefferie et les acteurs des affrontements au sein de la tribu ont voulu participer à ce grand rassemblement.

Cette rencontre a permis de libérer la parole

Munis d’une coutume de pardon, ils se sont excusés auprès des élèves, de l’ensemble du personnel et des parents: un geste symbolique, chargé d'une émotion intense... Cette rencontre a permis de libérer la parole et d’apporter à chacun des messages d’encouragement. Une cellule de suivi psychologique a été mise en place par l’établissement afin d’accompagner les élèves. Ces derniers ont été appelés à dessiner ou raconter sur une feuille de papier l’ensemble de ces événements. L’établissement prévoit par ailleurs un accompagnement spécifique pour les enfants les plus touchés, ou qui ont un lien direct avec ces affrontements. 


Le reportage sur place de Cédrick Wakahugneme

Tiéta