nouvelle calédonie
info locale

Un trafic plus fluide à Magenta pour les avions privés

transport aérien
Avion privé à l'aérodrome de Magenta
Avion privé à l'aérodrome de Magenta ©NC1ère
A l'aérodrome de Magenta, en Nouvelle-Calédonie, des mesures ont été prises pour fluidifier le trafic et réduire ainsi le risque d'accident. Des mesures qui soulagent aussi les avions privés.
A l'aérodrome de Magenta, des mesures prises récemment permettent un trafic plus fluide pour les avions privés. Après deux réunions au gouvernement, l'Aviation civile a décidé de mettre en place des régulations, qui viennent modifier la notification d'interdiction de piste à certaines heures. 
 
Concrètement, cela signifie que les interdictions de décollage ou atterrissage, qui existaient déjà, se retrouvent assouplies. Les besoins des avions privés seront satisfaits en fonction du trafic. 
 
Jusque-là, des problèmes d'engorgement étaient fréquents au moment de la libération des créneaux pour les avions privés. 
 
Eric Kuter, président de l'Aéroclub calédonien, revient sur cette situation. "La semaine dernière, on était interdit de voler de 6h à 9h30", commente-t-il. "Tous nos avions, des avions privés, étaient au sol."
 
Le problème survient quand à 9h30, plusieurs avions de l'aéroclub mettent en route et contactent la tour. En même temps, les avions d'Aircal devaient effectuer les créneaux de retour des îles. "On a alors un bouchon qui se crée", poursuit Eric Kuter. 
 
Si ces bouchons créaient des désagréments pour les pilotes d'avions privés, c'est surtout le facteur accidentogène qui était alors mis en cause. Avec la nouvelle régulation, qui permet de fluidifier le trafic, le risque accident se trouve diminué. 
 
"Il faut attendre quelque jours pour voir les effets", explique Eric Kuter. "On peut effectivement dire que c'est un avancement et surtout, une situation accidentogène très diminuée."
 
Retrouvez le reportage en images par Alexandre Rosada et Michel Bouillez pour NC1ère : 

 

Publicité