publicité

Diversifier les activités pour limiter les risques du métier d'agriculteur

Chez les Niautou, un couple d'agriculteurs installés sur la commune de Farino, et que NC1ère a suivi pendant quelques jours, la diversification des activités permet de pallier aux risques du métier.

Jean-Christophe Niautou et une de ses cinq employées sur son exploitation, à Focola © NC1ère
© NC1ère Jean-Christophe Niautou et une de ses cinq employées sur son exploitation, à Focola
  • Par Elif Kayi
  • Publié le
Il est 7h30. A Focola, Jean-Christophe Niautou, agriculteur à Focola, répond aux mails de ses clients, avec son petit dernier, Marius, sur les genoux.

Ce mercredi est le jour de la récolte. L'objectif de la matinée pour les employés est de remplir 44 cageots de salades, et 25 de tomates et concombres.

"Maximum une heure après la récolte, les salades sont transportées jusqu'au dock et mises en chambres froides", explique Jean-Christophe.

Pendant la saison fraîche, la fraise est la star de l'exploitation. Mais cette année, la récolte est très en retard et les pluies ont provoqué une attaque de champignon.

Pour limiter les risques du liés à leur métier, Jean-Christophe et sa femme, Ingrid, ont décidé de diversifier leurs activités et ouvriront dans quelques mois un gîte rural.

"Je commencerai déjà avec quatre clés, que je me fasse un peu la main", commente Ingrid.

Retrouvez les images de Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry pour NC1ère :
AGRICULTEUR-FARINO-SUITES-130815

 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play