publicité

Comment l'eau est-elle gerée sur la zone VKP ?

Invité sur le plateau du JT de 19h de NC1ère, Alexandre Maperi, directeur du SIVOM VKP, revient sur la gestion de l'eau sur la zone VKP.

© Google
© Google
  • Par Elif Kayi
  • Publié le , mis à jour le
Alexandre Maperi, directeur du SIVOM VKP, était l'invité de Gilbert Assawa sur le plateau du JT de 19h (11/08/2015). En Province Nord, le SIVOM VKP est compétent pour le traitement des déchets et de l'eau. Il revient sur ces deux points.

Dans la zone VKP, le montant des factures d'eau est souvent critiqué par les usagers.

"Il y a une tarification qui date de 2013, qui a augmenté de façon substantielle", explique Alexandre Maperi. "Actuellement, c'est vrai qu'au niveau du prix de l'eau, nous sommes passés par un audit qui nous a permis de dire que le mètre cube sur la zone VKP n'est pas le plus cher du territoire. C'est même l'un des plus avantageux."

Les usagers se plaignent aussi du fait que personne ne passe physiquement pour effectuer les relevés des compteurs.

"Cela va changer, car il faut savoir que c'est maintenant une obligation", poursuit Alexandre Maperi. "L'année dernière, nous étions sur une base de deux relevés. A partir de cette année, nous avons demandé à ce qu'il y ait une relève physique tous les trimestres."

Sur la question de savoir si l'on peut craindre pour la suffisance des ressources en eau, Alexandre Maperi est rassurant, tout en soulignant cependant la question du stockage.

"La ressource normalement est suffisante", explique Alexandre Maperi. "Nous avons un obstacle quand même, c'est que nous sommes limités par le stockage. Le SIVOM a aussi à sa charge les constructions de réservoirs. C'est pour ça que nous devrons nous attarder dans les années qui viennent contre le gaspillage."

Retrouvez l'intégralité de l'entretien avec Alexandre Maperi, conduit par Gilbert Assawa, pour NC1ère :
INVITE-GESTION-DECHETS-VKP-150815

Sur le même thème

  • environnement

    A la découverte des champignons!

    La Société Mycologique de Calédonie a présenté ce week-end une collection de près de 200 variétés de champignons cueillis aux Koghis, au Ouen Toro ou aux Bois du sud. 
     

  • environnement

    Sea Shepherd tague les baies de Nouméa pour une bonne cause

    C’est une manière assez originale d’alerter la population sur les déchets qui se retrouvent à la mer : des tags sur les trottoirs de la Baie des citrons et de l’Anse-Vata. Une action de sensibilisation menée ce dimanche par l’association Sea Shepherd Nouvelle-Calédonie.

  • environnement

    La mangrove de Tina détériorée

    Une trentaine de palétuviers de la mangrove de Tina, à Nouméa, a été sabrée. Les palétuviers venaient tout juste d'être plantés par SOS Mangroves et devaient concourir, avec des milliers d'autres, à la renaissance de ce milieu. Vendredi, l'association est allée constater les dégâts.

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play