Au 20e jour de conflit des rouleurs, le point en Province Nord

nickel
Au 20ème jour de conflit des rouleurs, le point en Province Nord
Les militants indépendantistes sont mobilisés depuis ce matin à l'entrée de la Mine Ballande de Monéo ©Marguerite Poigoune
En province Nord, les automobilistes peuvent souffler sur les routes. Aucun barrage n'est en place au 20e jour de mobilisation des rouleurs en Nouvelle-Calédonie. En revanche, la contre mobilisation du monde indépendantiste se met en place à Monéo, Poya et Koumac. 
Les accès de la Mine Ballande, située entre Houaïlou et Ponérihouen, sont bloqués depuis ce lundi matin 3 heures par des militants issus du Palika, de l'UPM et de l'UC Païci. Plusieurs dizaines de personnes sont engagées dans cette action décidée à l'issue d'un meeting tenu vendredi dernier à Pouembout par les partisans de la politique minière menée par la Province Nord et la SMSP.  
A Monéo, les militants faisaient face dans le calme, ce matin, aux rouleurs et sous traitants qui avaient entravé circulation sur la RT3 la semaine dernière. Cette mobilisation n'est pas pas la seule en Province Nord. A Poya, les accès de la mine Berhneïm de la SLN sont bloqués depuis ce matin par une cinquantaine de personnes, selon les journalistes de NC 1ère. Parmi elles : Pascal Naouna, rouleur et commissaire politique de l'Union Calédonienne.
Sur place, les manifestants ont dénoncé "une manipulation" des rouleurs par les mineurs ainsi que "le laxisme de l'Etat" concernant l'ordre public.

A Koumac, des banderoles sont également placées à l'entrée du site minier de la SLN, à Thiégaghi. Cette mobilisation survient alors qu'aucune perturbation n'est signalée ce lundi 24 août sur les routes de la Province Nord, contrairement à la semaine dernière. La situation est également redevenue normale sur l'approvisionnement en carburant. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live