Sécheresse au Vanuatu: la météo ralentit le ravitaillement

vanuatu
Vanuatu, le symbole de l'urgence climatique
Le cyclone Pam a ravagé les habitations de l'archipel du Vanuatu le 13 mars 2015 (image d'archives) ©Marc Henon
Au Vanuatu, les autorités attendent que le temps s'améliore pour envoyer des bateaux de ravitaillement dans les îles des provinces de Shefa et Malampa.


La sécheresse causée par El Niño, combinée aux destruction des cultures par le cyclone Pam, provoquent un début de famine au Vanuatu. La semaine dernière, deux enfants sont morts de faim et de déshydratation sur l'île de Tanna.

Les autorités attendant que le temps s'améliore pour envoyer des bateaux de ravitaillement dans les îles des provinces de Shefa et Malampa.
 
Shadrack Welegtabit, du Bureau vanuatais de gestion des catastrophes naturelles:
 
"Nous utilisons actuellement les conteneurs de nourriture, eau, et autres produits de première nécessité envoyés par la communauté internationale après le passage de Pam, et qui n'avaient pas encore été utilisés. Mais si la situation se poursuit jusqu'à l'an prochain, nous pourrions être forcés de demander de l'aide aux autres pays."
 
Le ministère vanuatais de l'agriculture recommande aux cultivateurs de recouvrir leurs champs de paille, de feuilles mortes ou d'herbe pour limiter les effets de la sécheresse sur leurs cultures.