Pourquoi l'Australie s'apprête à abattre deux millions de chats

australie
Chat sauvage
Chat sauvage ©france3-regions.francetvinfo.fr
Dans une lettre ouverte à l'adresse de Brigitte Bardot, le gouvernement australien explique les raisons de son plan d'abattage de deux millions de chats. Celui-ci vise à sauver des espèces menacées.
La bettongie à queue touffue, l’opossum à queue en anneau des côtes ouest, le numbat. Autant de noms inconnus du grand public, et qui désignent des races de marsupiaux que l'Australie a décidé de sauver.

Louable démarche. Si ce n'est que pour mettre en oeuvre ce plan de sauvetage, l'Australie a décidé d’éliminer environ deux millions de chats sauvages, sue les 10 à 20 millions qui habitent aujourd'hui sur son territoire.

Le pays a mis a disposition un important budget pour la réalisation de ce plan, qui doit s'effectue dans les plus brefs délais.

L'annonce du projet a fait bondir de nombreuses personnes et organisations, dont Brigitte Bardot et son association protectrice des animaux.

Mais le gouvernement australien ne s'est pas démonté et reste ferme sur ses positions. Par le biais d'une lettre ouverte à l'attention de Brigitte Bardot, Gregory Andrews, commissaire aux espèces menacée de l’Australie, explique les motivations et raisons de l'opération.

D’après le gouvernement australien, en effet, les chats sauvages ont, depuis leur arrivée en Australie, contribué activement à l’extinction d’au moins 27 espèces. Et un tiers des espèces menacées en Australie, parmi lesquelles des oiseaux, reptiles ou grenouilles, le seraient notamment par les chats.