Tour cycliste de Nouvelle-Calédonie : Taruia Krainer nouveau leader

sportncla1ère
taruia
Taruia Krainer, n°2, maillot OPT, en tête de l’échappée entre Hienghène et Poindimié. ©Erik Dufour
La 8e étape du tour cycliste de Nouvelle-Calédonie, disputée entre Hienghène et Poindimié, a encore une fois bouleversé le classement général. Le coureur OPT Taruia Krainer a réalisé un coup double ce matin avec une victoire d’étape, assortie du maillot jaune.

Les Calédoniens auront goûté une très courte période d’euphorie à l’issue de la 7e étape au cours de laquelle Florian Barket avait pris le maillot jaune hier à Hienghène. Car aujourd’hui, entre Hienghène et Poindimié, sur cette étape de 75 km, la course ne s’est pas déroulée à la faveur du jeune espoir du pays. Une échappée est partie rapidement avec en son sein un des hommes dangereux pour le maillot jaune, à savoir Taruia Krainer, le coureur OPT qui était hier soir 2e du classement général à 1 minute 05 de Florian Barket. Le coureur d’origine tahitienne, déjà vainqueur de la 4e étape à La Foa, s’est extirpé du peloton avec 13 autres coureurs une dizaine de kilomètres après le départ de la commune de Hienghène, et personne n’a réagi derrière. Florian Barket n’a pas su trouver la tactique d’équipe avec le reste de la formation ACLN, et l’écart n’a cessé de se creuser entre les fuyards et ce groupe arrière qui ne roulait pas.

Du coup, les échappés ont poursuivi leur travail de sape à l’avant, et Taruia Krainer s’est extrait de ce groupe de tête au sprint pour s’offrir une deuxième victoire d’étape, et endosser le maillot jaune avec une confortable avance : 11 minutes 43 sur le peloton maillot jaune. Florian Barket ne portera plus le maillot jaune, mais le nouveau leader, Taruia Krainer, roule dans une équipe OPT assez solide pour le protéger jusqu’à Nouméa. Il devrait ainsi être le 6e et dernier porteur de la tunique de leader, s’il sait éviter les pièges dans lesquels tous ses prédécesseurs sont tombés avant lui.

Reportage de Erik Dufour-Cédric Michaut- Robert Tamanogi-Romain Manzano 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live