nouvelle calédonie
info locale

Meurtre de Lifou: la septuagénaire avait reçu plusieurs coups de couteau à la tête

justice
MEURTRE LIFOU
©NC 1ère
Une femme âgée de 70 ans est morte des suites de plusieurs coups de couteau portés à sa tête et à sa nuque, mercredi soir à Lifou. Les faits se sont déroulés à Qanono. Le mis en cause est le fils de la septuagénaire, âgé de 42 ans, et connu pour ses troubles psychiatriques.
Il est un peu plus de 22h30 mercredi soir lorsque des gendarmes de Lifou trouvent le corps sans vie d’une femme âgée de 70 ans,  dans le jardin de sa propriété à Qanono. C’est sa fille qui les a alertés après avoir retrouvé le corps de sa mère. La nuque et le crâne de la septuagénaire sont très abîmés, en raison apparemment d’un nombre important de coups de couteau qui lui auraient été portés; L'arme ensanglantée gisait à son côté.

Plus de précisions avec le procureur de la République, Alexis Bouroz

procureur lifou itw 1


Très vite, les soupçons se portent sur son fils, un homme de 42 ans, connu pour ses antécédents psychiatriques et des faits de violence déjà commis. L’homme a été retrouvé sur la plage, endormi. Il a rapidement reconnu les faits, et n’a pas fait l’objet d’une garde à vue, mais a été hospitalisé d’office. Une information judiciaire pour meurtre sur ascendant va être ouverte la semaine prochaine. Si la thèse de la folie se confirme, le juge d’instruction saisira la chambre d’instruction pour voir déclarer l’irresponsabilité pénale. Un procès aura quand même lieu sur la simple déclaration de culpabilité, et des mesures d’hospitalisation d’office pourront être prises.


Explications avec Alexis Bouroz

procureur lifou itw 2



Publicité