publicité

Deux Calédoniennes lauréates des "Talents de l'Outre-Mer"

Deux Calédoniennes ont été récompensées vendredi dernier lors de la remise des prix du concours "Talents de l'Outre-Mer". Une première pour la Nouvelle-Calédonie, qui n'avait encore pas participé à l'événement jusque-là.

Talents de l'Outre-Mer 2015 © cultures-outre-mer.com
© cultures-outre-mer.com Talents de l'Outre-Mer 2015
  • Elif Kayi (avec Charlotte Mestre)
  • Publié le , mis à jour le
La remise des prix du sixième concours "Talents de l'Outre-mer" s'est déroulée vendredi soir dernier à Paris, en présence du ministre de l'Outre-Mer, George Pau-Langevin. 31 talents confirmés et 23 lauréats jeunes ont été récompensés pour leur travail, avec à la clé un prix de 2000 euros, soit 240.000 francs CFP. 
 
Parmi les lauréats, deux Calédoniennes : Orane Hmana, pour sa thèse sur les conduites à risques des jeunes en Nouvelle-Calédonie, et Tyffen Read pour sa thèse sur les tortues vertes.
  
"Je ne m'attendais pas du tout à être lauréate", commente Orane Hmana, jeune psychologue clinicienne. "Je l'avais fait par le biais de la Maison de la Nouvelle-Calédonie, qui m'avait incitée à le faire". 
 
Arrivée en métropole à l'âge de 18 ans, après son baccalauréat en Calédonie, Orane souhaite aussi encourager les jeunes Calédoniens. "Je sais que la transition est dure à faire", commente-t-elle. "22.000 kilomètres, ce n'est pas comme si on était juste à côté". 
 
Orane Hmana n'a pas encore tout à fait décidé ce qu'elle va faire du prix qu'elle a reçu. "Je pense que je vais investir pour ma thèse, parce que pour le moment, je suis vraiment dans ma recherche de doctorat", conclut-elle.
 
Ecoutez les propos de Orane Hmana au micro de Marie-Carline Chardonnet d’Outre-mer 1ère :  

ITW Orane 211215

 

"Je suis très honorée, surtout que c'était la première année que la Calédonie était inclus dans les Talents d'Outre-Mer", commente de son côté Tyffen Read. "Je suis très contente de faire partie des premiers lauréats".
 
La jeune femme, fraîchement diplômée en biologie marine, avait souhaité participer à ce concours car elle pensait avoir travaillé sur un sujet d'intérêt pour la population en général. 
 
"En général, ce qui ce rapporte à la faune marine, et surtout calédonienne, ce sont des projets que les gens apprécient", ajoute la jeune femme. "C'est un travail de longue haleine et aussi une des premières études sur les tortues résidentes en Calédonie". 
 
Ecoutez les propos de Tyffen Read au micro de Charlotte Mestre pour NC1ère La Radio : 

ITW Tyffen 211215

 


Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play