Une application mobile pour lutter contre les décharges sauvages

environnement
Application mobile "Île propre"
En Nouvelle-Calédonie, l'application mobile "Île propre" permet désormais aux habitants de signaler les décharges sauvages. ©NC1ère
En Nouvelle-Calédonie, une application mobile permet désormais aux habitants de signaler les décharges sauvages.
Les abords de la SCP, un lieu de tri sélectif, ont tout du dépotoir et la mangrove a malheureusement piètre allure. Cet exemple est malheureusement loin d'être le seul sur le territoire calédonien. 
 
"Dès que je vois une zone comme ça, je m'arrête et je prends une photo", explique Thibaut Bizien, président de l'association Caledoclean. "On va marquer les zones où les gens ont tendance à se débarrasser lâchement de leurs déchets".
 
Conçue par la Direction des technologies et des services de l'information (DTSI), une application, baptisée "Île propre" permet désormais à chacun de signaler les décharges sauvages. Le signalement est ensuite traité à la DTSI et si cette dernière juge ce signalement authentique, elle le valide pour procéder à une intervention. 
 
A ce jour, les saisies concernent surtout Nouméa. Mais le Nord et les îles ne sont pas en reste. Rien qu'à Ouvéa, par exemple, on constate entre cinq et dix alertes quotidiennes. 
 
"On tend vers un développement d'une conscience, d'une éco-citoyenneté, d'une responsabilité vis-à-vis de notre environnement", explique Jean Leroux, directeur des technologies et des services de l'information. 
 
Et si l'aspect environnemental est le plus mis en avant dans ce type d'initiatives, il ne faut pas oublier l'importance de l'aspect économique en jeu. 
 
"Au bout d'un moment, les institutions sont obligées de réagir et de venir nettoyer et c'est nettoyé avec de l'argent public", souligne Thibaut Bizien, président de l'association Caledoclean. "Finalement, les gens se déresponsabilisent de leurs déchets et ce sont les citoyens qui paient à leur place". 
 
Retrouvez le reportage en images de Charlotte Risch et Claude Lindor pour NC1ère :
En Nouvelle-Calédonie, une application mobile permet désormais aux habitants de signaler les décharges sauvages.