Qui va succéder à Patrick Dion à la tête du vice-rectorat ?

éducation
Patrick Dion
©NC1ère
Le gouvernement devrait examiner ce mercredi  la nomination du futur vice-recteur. Mardi dernier, ses membres avaient rejeté à l’unanimité la candidature proposée par l’Etat, afin de pouvoir attribuer le poste à un candidat déjà présent en Nouvelle-Calédonie...
Claude Constant, inspecteur d’académie et actuel directeur de Cabinet d’Hélène Iekawé est le nom qui circule le plus dans les couloirs du gouvernement.
Mais Claude Constant est-il le candidat de toutes les formations politiques de l’exécutif? 
 
Calédonie Ensemble assure que cette candidature fait consensus. Selon le parti de Philippe Gomès, Claude Constant a toutes les compétences et les qualités pour exercer la fonction de vice-recteur de Nouvelle-Calédonie.
 
Selon nos informations, la candidature de Claude Constant devrait être approuvée sans trop de résistance par les membres de l’Union Calédonienne et du Palika qui siègent au gouvernement…. Enfin, même si ils ne sont pas fondamentalement opposés à ce choix, les Républicains défendent avant tout l’idée d’une liste de deux ou trois noms afin de donner à d’autres Calédoniens la possibilité de présenter leurs candidatures.
 
Ce mercredi, l’exécutif calédonien devrait donc émettre son avis, sur cette question sensible, à quelques semaines de la rentrée scolaire…
Cependant, la nomination du vice-recteur étant une compétence mixte, Etat et Nouvelle-Calédonie, l’Etat devra donc aussi à son tour valider ou non le choix des membres du gouvernement … 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live