publicité

Rétrospective: l'année 2015 dans le Pacifique

Retour sur les événements marquants qui se sont produits au cours de l'année 2015, dans la zone Pacifique...

Le cyclone Pam a fait onze morts et occasionné de gros dégâts matériels. © ABC
© ABC Le cyclone Pam a fait onze morts et occasionné de gros dégâts matériels.
  • Elodie Largenton ABC Radio Australia pour NC1ère
  • Publié le , mis à jour le

 Le cyclone Pam ravage le Vanuatu

On commence par le cyclone Pam, qui a fait des ravages au Vanuatu. Dans la nuit du 13 au 14 mars, ce cyclone de catégorie 5 - la catégorie la plus élevée - a frappé de nombreuses îles de l'archipel. Des rafales de vent ont atteint 320 km/h. Le président vanuatais, Baldwin Lonsdale : « Un monstre. C'est un monstre qui a frappé le peuple vanuatais. Après ce qui s'est passé, c'est tout le pays qui a été détruit. On va devoir recommencer à zéro. » Onze personnes ont été tuées, des dizaines d'autres blessées, des infrastructures ont été sévèrement endommagées et des cultures détruites. L'Australie, la Nouvelle-Zélande et la France, via la Nouvelle-Calédonie, sont rapidement venues en aide aux victimes du cyclone. Le cyclone Pam a aussi fait des dégâts à Tuvalu et aux Kiribati.
 

Le cyclone Soudelor fait aussi des dégâts aux Mariannes du nord 

Début août, ce sont les Mariannes du nord qui ont subi le passage d'un cyclone, Soudelor. La tempête a causé beaucoup de dégâts ; le président américain, Barack Obama, a signé une déclaration de catastrophe naturelle majeure, permettant aux victimes de recevoir une aide fédérale, mais seuls les citoyens américains ont pu en bénéficier. Les Mariannes du nord sont un territoire non-incorporé des États-Unis.
 

El Nino apporte la sécheresse

Autre catastrophe naturelle dans la région, cette année : la présence d'un puissant phénomène El Nino. Cela se traduit par une sécheresse en Papouasie-Nouvelle-Guinée, au Vanuatu, aux Îles Salomon et aux Fidji, notamment. 
 

Le climat à l'honneur avec la COP21

Il a beaucoup été question de climat en cette fin d'année avec la COP21, la conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui s'est tenue à Paris. Les pays du Pacifique ont salué l'accord adopté par les 195 pays participant. C'est une victoire, se félicite le très médiatique Tony deBrum, le ministre des Affaires étrangères des Îles Marshall : « On a obtenu le seuil de 1,5 degrés de réchauffement à ne pas dépasser, on a eu la révision tous les cinq ans, on eu l'ambition, l'air pur et gratuit, on a eu les pertes et dommages, on a tout obtenu - ainsi que la promesse de réviser les engagements de chacun au fil des ans. » 

Le président américain, Barack Obama, au centre, avec le président des Kiribati, Anote Tong, le président des Îles Marshall, Christopher Loeak, et le Premier ministre papou, Peter O'Neill. © Reuters
© Reuters Le président américain, Barack Obama, au centre, avec le président des Kiribati, Anote Tong, le président des Îles Marshall, Christopher Loeak, et le Premier ministre papou, Peter O'Neill.
 

Naissance de nouvelles aires marines protégées

À noter aussi, sur le plan environnemental, la naissance de plusieurs aires marines protégées, cette année : à Pitcairn (834 000 km2), à l'Île de Pâques - Rapa Nui (631 000 km2), aux Kermadecs, en Nouvelle-Zélande (620 000 km2), et à Palau (500 000 km2).
 

Vanuatu: la condamnation de 14 députés

Sur le plan politique, l'événement de l'année nous ramène au Vanuatu : 14 députés ont été emprisonnés. 14 députés, dont deux anciens Premiers ministres et plusieurs ministres alors en exercice. Ils ont été condamnés à des peines de trois à quatre ans de prison pour corruption. Cette affaire a eu de multiples rebondissements. On se souvient notamment qu'avant l'énoncé des peines, Pipite Marcellino, alors président du Parlement, a tenté de faire annuler sa condamnation et celle de ses collègues, en l'absence du président. Il assurait vouloir ainsi maintenir la paix et l'unité dans l'archipel : « Si quelqu'un dans la région remet en question ma décision, je lui dirai de regarder des photos des gens à Honiara, aux Îles Salomon, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, à Bougainville. Il ne faut pas que ça se reproduise ici, au Vanuatu. » Mais Baldwin Lonsdale s'est empressé de revenir au Vanuatu et d'annuler la décision de l'ancien président du Parlement. Cette affaire n'est pas totalement refermée : pour sortir de l'impasse politique, le président a dissous le Parlement, le mois dernier. Des élections anticipées se tiendront donc le 22 janvier prochain.

L'ancien président du Parlement, Pipite Marcellino, emmené en prison. © Hilaire Bule
© Hilaire Bule L'ancien président du Parlement, Pipite Marcellino, emmené en prison.

 

Renversement du Premier ministre en Australie

La politique en Australie, avec un nouveau putsch. Tony Abbott s'est fait renverser par Malcolm Turnbull, le 14 septembre dernier.
Entre 2010 et 2013, la tête du parti travailliste et, du même coup, du pays, avait changé deux fois. Une instabilité critiquée et raillée par les libéraux. Mais cette année, après une tentative avortée en février, le parti libéral a donc connu son putsch interne.

Malcolm Turnbull (à gauche), a pris la place de Tony Abbott à la tête du parti libéral et donc, du pays. © ABC
© ABC Malcolm Turnbull (à gauche), a pris la place de Tony Abbott à la tête du parti libéral et donc, du pays.

 

Année mouvementée à Nauru

L'année politique a aussi été mouvementée à Nauru avec, fait rarissime, une manifestation qui s'est déroulée en juin dernier devant le Parlement. À la suite de ce rassemblement, trois députés de l'opposition ont été arrêtés et accusés de vouloir déstabiliser le gouvernement. Un autre député de l'opposition s'est vu confisquer son passeport. Cela fait partie des raisons qui ont poussé la Nouvelle-Zélande à suspendre son aide à Nauru, en septembre dernier.
 

Lutte contre la construction du TMT à Hawaï

Le mouvement populaire de l'année, c'est certainement celui des milliers d'Hawaïens opposés à la construction d'un télescope immense sur le mont Mauna Kea. Pour les indigènes hawaïens, le lieu est sacré et il a déjà été abîmé par de précédentes constructions. Tout au long de l'année, nombre d'entre eux ont protesté - en occupant le sommet du Mauna Kea et en défilant dans les rues du célèbre quartier de Waikiki, notamment. Une lutte qui porte ses fruits : les travaux de construction sont suspendus. Mais les responsables de ce projet ne comptent pas abandonner. L'entreprise Thirty Meter Telescope (TMT) va tout faire pour obtenir un nouveau permis de construire, et en attendant, les composants du télescope sont construits dans d'autres endroits du monde.

Manifestants contre le projet Thirty Meter Telescope. © Molly Solomon
© Molly Solomon Manifestants contre le projet Thirty Meter Telescope.

 

Les indépendantistes papous font leur entrée au sein du GMFL

Les indépendantistes papous, eux, ont fait leur entrée au sein du Groupe mélanésien Fer de lance. Lors du sommet de l'organisation en juin dernier, à Honiara, le Front uni des mouvements de libération de la Papouasie occidentale a obtenu le statut d'observateurs. Mais, dans le même temps, l'Indonésie a été promue membre de plein droit. Dans la région, on retiendra aussi que les élections se sont déroulées dans le calme à Bougainville, province autonome de Papouasie-Nouvelle-Guinée. John Momis a été réélu président, avec pour mission de mener la région à se prononcer sur son statut d'ici 2020. En Papouasie indonésienne, un avion de la compagnie Trigana Air s'est écrasé, en août dernier, faisant 54 victimes.
 

Toujours le charbon en Australie

Retour en Australie, où le feuilleton Adani continue. L'entreprise indienne veut construire la plus grande mine de charbon du pays dans le Queensland, non loin de la Grande barrière de corail. Le projet fait l'objet d'un bras de fer entre les défenseurs de l'environnement et le gouvernement.

©

 

Exécutions de deux Australiens en Indonésie

Le gouvernement australien, qui a tenté d'obtenir la clémence des autorités indonésiennes pour deux de ses ressortissants condamnés à mort pour trafic de drogue. Mais Joko Widodo est resté intransigeant. Andrew Chan et Myuran Sukumaran ont été exécutés le 28 avril, en Indonésie.
 

La politique d'immigration australienne critiquée

Sur le plan international, l'Australie a, une nouvelle fois, été critiquée pour sa politique d'immigration. En novembre dernier, à l'Onu, de très nombreux pays ont reproché à Canberra d'envoyer systématiquement les demandeurs d'asile arrivés illégalement dans des centres de rétention éloignés - à Nauru et à Manus, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Un drame a eu lieu il y a quelques semaines dans un autre centre de détention, dans l'île Christmas. Fazal Chegeni, qui avait obtenu le statut de réfugié après avoir fui l'Iran, a été retrouvé mort. Cela a déclenché deux jours de troubles dans le centre.
 

Quelques dates marquantes : Anzac, PNG, Îles Cook

Quelques dates importantes ont fait l'objet de célébrations et de commémorations, cette année : le 25 avril dernier, les Australiens et les Néo-Zélandais ont honoré la mémoire de leurs soldats tombés lors de la bataille meurtrière de Gallipoli, en Turquie, il y a un siècle, lors de la première guerre mondiale. En septembre dernier, la Papouasie-Nouvelle-Guinée a célébré ses 40 ans d'indépendance de l'Australie. Les Îles Cook ont fêté, elles, leurs 50 ans d'indépendance. L'archipel est en libre association avec la Nouvelle-Zélande. Le Premier ministre, Henry Puna, a tenté d'obtenir plus d'autonomie, sans perdre les avantages liés à ce statut particulier. John Key, le Premier ministre néo-zélandais, ne lui a fait aucune concession.

Henry Puna et John Key lors des célébrations du 50e anniversaire de la Constitution des Îles Cook. © Facebook Cook Islands 50th Celebrations
© Facebook Cook Islands 50th Celebrations Henry Puna et John Key lors des célébrations du 50e anniversaire de la Constitution des Îles Cook.

 

Vers un nouveau drapeau néo-zélandais

La Nouvelle-Zélande, qui se cherche un nouveau drapeau, sans Union Jack. Lors d'un premier vote, il y a quelques semaines, les Kiwis ont choisi un drapeau figurant une fougère argentée sur fond bleu et noir. Ils diront en mars prochain s'ils préfèrent ce nouvel étendard ou s'ils veulent garder leur drapeau actuel.

La fougère argentée a eu les faveurs des électeurs néo-zélandais. © govt.nz)
© govt.nz) La fougère argentée a eu les faveurs des électeurs néo-zélandais.

 

Couronnement de Tupou VI aux Tonga

2015 a aussi été l'année du sacre de Tupou VI aux Îles Tonga. Cela fait deux ans que le souverain dirige le pays, mais ce n'est qu'en juillet dernier qu'il a été officiellement couronné.

Les festivités du couronnement ont commencé par une traditionnelle cérémonie du kava. © Twitter: ProudTongans
© Twitter: ProudTongans Les festivités du couronnement ont commencé par une traditionnelle cérémonie du kava.

 

Sport, avec notamment les Jeux du Pacifique

Passons au sport, avec tout d'abord des Jeux du Pacifique réussis à Port-Moresby. La Papouasie-Nouvelle-Guinée est arrivée en tête de la compétition, devant la Nouvelle-Calédonie. Côté organisation, la fréquentation des stades a été bonne, et la sécurité a été assurée. 
 
L'année sportive a également été marquée par la victoire éclatante de la Nouvelle-Zélande en coupe du monde de rugby. Mais la joie des supporteurs kiwis a été ternie quelques semaines plus tard par la mort de la légende All Black, Jonah Lomu.

© ABC
© ABC
 

Culture

Pour finir, on retourne là où on a commencé cette rétrospective 2015 : au Vanuatu. « Tanna », film australien réalisé dans l'île vanuataise avec des membres de la tribu Yakel, a remporté deux récompenses au prestigieux festival de cinéma de Venise : le prix du meilleur directeur de la photographie et le prix du public de la Semaine de la critique.

Basé sur une histoire vraie, le film Tanna suit une jeune fille, qui fuit un mariage arrangé. © Philippe Penel
© Philippe Penel Basé sur une histoire vraie, le film Tanna suit une jeune fille, qui fuit un mariage arrangé.

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play