publicité

Thio ville morte samedi suite à un meurtre perpétré le 30 décembre

L’un des fils d'une grande famille de Thio a été tué par un ou plusieurs  individus, le 30 décembre. Son corps sans vie a été retrouvé dans des circonstances sordides. Les commerçants de la commune gardent leur rideau fermé ce jour pour protester contre la montée de la violence.

  • Jean-Paul Treuil (avec IP)
  • Publié le , mis à jour le
La victime, vigile de profession à Thio, était âgé de 51 ans. C’était le fils aîné d’une fratrie de dix enfants, cinq garçons et cinq filles. Sa dépouille mortelle a été retrouvée devant la cour de ses parents, le 30 décembre. Le ou les auteurs de cet homicide sont activement recherché(s).

On ignore encore toutes les circonstances de ce drame, mais une enquête est en cours, et les auditions qui se poursuivent toujours actuellement, devraient apporter des éléments de réponse. Pour ne pas nuire au bon déroulement de l’enquête, d’ailleurs, les autorités de la gendarmerie, et du parquet n’ont pas souhaité communiquer pour l’instant. Une chose est sûre: le choc est intense pour toute cette grande famille.

Les commerçants de la ville de Thio organisent ce samedi une journée "ville morte" pour dénoncer les cambriolages répétitifs, et plus globalement, la montée de la violence. Par ailleurs, une réunion du conseil municipal sur la sécurité est prévue lundi matin.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play