nouvelle calédonie
info locale

Un octogénaire saute en parachute à La Foa

insolite
saut parachute octogénaire
©NC 1ERE
A 88 ans, Roland Cognard s’est lancé un défi, effectuer un saut en parachute… à 3000 mètres d’altitude. Il a survolé et plané au-dessus de Ouatom à La Foa, ce samed.
« J'ai eu envie de sauter en parachute pour essayer de garder une certaine forme et puis éventuellement donner des envies à d’autres personnes de mon âge. Je pense que quand on veut, on peut y arriver surtout quand on est bien monitoré », raconte Roland Cognard, 88 ans, avec une sérénité déconcertante.

L’octogénaire force l’admiration. Ce samedi matin, il s’apprête à sauter en tandem avec Olivier Seigner, parachutiste confirmé. « Je me sens dans la même position que quand j’ai passé mon brevet de pilote… lorsque l’instructeur dit je descends tu te débrouilles tout seul ! », plaisante-t-il pour détendre l’atmosphère.
saut parachute octogénaire
©NC 1ERE
Après les dernières recommandations d’usage, Roland se dirige d’un pas décidé vers le petit avion qui décolle et disparaît aussitôt dans le ciel de Ouatom. Les conditions météorologiques sont idéales. Quelques minutes plus tard, il réapparaît enfin. Le parachute se déploie. Guidé par l’instructeur, Roland pose les pieds sur le sol. A sa mine réjouie, on devine qu’il a apprécié l’expérience « Extraordinaire ! Quelle sérénité une fois qu’on a fini la chute libre, qu’on se retrouve en vol plané comme des oiseaux. C’est divin ! Quand on pense qu’il y a tant de misères sur terre, on a envie de remonter. C’est formidable, on a juste envie de se laisser vivre ! », précise-t-il avant d’ajouter « Je conseille vivement à tous ceux qui peuvent de le faire, c’est une expérience à tenter » Comme quoi, il n'y a pas d'âge pour s'offrir des sensations fortes !

Le reportage de Dave Waheo-Hnasson et de Claude Lindor à découvrir ce soir dans votre journal télévisé

 
 

Publicité