publicité

Aéroport du Vanuatu : la Banque mondiale maintient sa proposition de prêt

La Banque mondiale est toujours prête à aider le Vanuatu à réparer la piste de son aéroport international. C'est ce qu'a fait savoir son directeur dans le Pacifique. 

L'aéroport Bauerfield de Port-Vila. © Radio Australia
© Radio Australia L'aéroport Bauerfield de Port-Vila.
  • Elodie Largenton, Radio Australia (M.C)
  • Publié le
Le week-end dernier, Air New Zealand a annoncé qu'elle suspendait ses vols à destination de Port-Vila, en raison du mauvais état de la piste. Qantas a suivi, en arrêtant de commercialiser des vols entre l'Australie et le Vanuatu. C'est un coup dur pour l'archipel et son secteur du tourisme, même si Virgin Australia, Air Vanuatu, Solomon Airlines et Fiji Airways continuent d'assurer leurs liaisons.
 
Cela fait plusieurs années que les gouvernements successifs sont appelés à régler ce problème de sécurité. Quelques petits travaux ont été entrepris, mais ça ne suffit plus. La Banque mondiale a proposé son aide, l'an dernier, pour réparer correctement la piste de l'aéroport Bauerfield. Un accord avait été trouvé, mais depuis, rien n'a été mis en place. Franz Drees-Gross est le directeur régional de la Banque mondiale :
« Le prêt de 85 millions de dollars a été approuvé, et au cours des six derniers mois de 2015, un plan a été élaboré pour réparer entièrement l'aéroport Bauerfield, c'est-à-dire les 2 600 mètres de piste. Je crois qu'en fin d'année, le gouvernement s'est laissé quelque peu distraire par ses problèmes internes et les avis divergeaient quant à la nécessité, ou non, de réparer la totalité de la piste. Mais on en a discuté et je crois que c'est plus clair désormais. »
 
Il faudra certainement attendre de voir la formation d'un nouveau gouvernement avant que les choses ne se mettent réellement en place. L'an dernier, Sato Kilman, qui occupait alors le poste de Premier ministre, avait préféré se tourner vers des fonds chinois.
La Banque mondiale semble toutefois convaincue que les autorités feront appel à elles : une délégation de l'institution se rendra dans l'archipel le mois prochain, annonce Franz Drees-Gross :
« Notre équipe arrive le 8 février. C'est une équipe technique. On espère se mettre d'accord avec Airports Vanuatu et les autres partenaires sur les réparations à mener dans l'immédiat, qui pourraient faire l'objet d'une procédure d'urgence ; ça permettrait de commencer les travaux d'ici quelques semaines. L'autre but de cette mission est de parvenir à s'entendre sur la réparation complète de l'aéroport. »
 
Les professionnels du tourisme sont impatients. Et ils ne sont pas les seuls : des travailleurs saisonniers se retrouvent coincés à Port-Vila. Ils doivent se rendre en Nouvelle-Zélande pour participer à la cueillette des fruits. 480 Vanuatais sont ainsi attendus dans la région de Hawke's Bay, dans l'île du nord. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play